Rôle du récepteur nucléaire Farnesoid X : receptor (FXR) dans la différenciation et la fonction adipocytaire

par Mouaadh Abdelkarim

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de Catherine Fievet-Desreumaux.

Soutenue en 2010

à Lille 2 .


  • Résumé

    Les acides biliaires (ABs) ne sont pas seulement des simples détergents pour les lipides mais aussi des molécules affectant différents fonctions endocrines. Leurs actions régulatrice est médiée par le facteur de transcription Farnesoid X Receptor (FXR), ces ABs sont considérés comme les ligands endogènes de FXR. En plus d'être un régulateur clé de l'acide biliaire, le métabolisme des lipides et du glucose, le récepteur nucléaire FXR a récemment était impliqué dans le contrôle de la différenciation adipocytaire in vitro et in vivo. Le degré de sa contribution et les mécanismes moléculaires impliqués demeurent inconnus. Le but de notre étude est d’élucider le rôle de FXR dans la fonction adipocytaire et dans la régulation de la voie d’activation de PPARγ. Pour cela, nous avons étudiés la réponse des souris FXR-/- à l’activation de PPARγ par la rosiglitazone. Nos résultats montrent que les souris FXR-/- obèses présentent une résistance au traitement rosiglitazone. In vitro, le traitement rosiglitazone n’induit pas une différenciation adipocytaire normale et la formation des gouttelettes lipidiques dans les MEFs FXR-/-. De plus, les MEFs FXR-/- montrent une augmentation de la lipolyse et une diminution de la lipgenèse de novo, ce qui en résulte une diminution du contenu en triglycérides intracellulaires. La réintroduction de FXR dans les MEFs FXR-/- améliore la différenciation adipocytaire. L’expression des gènes de la voie Wnt/β-caténine ainsi que leurs gènes cibles augmentent dans le tissu adipeux des souris FXR- /- et dans les MEFs. En revanche l’expression de différents inhibiteurs de la voie Wnt/β- caténine diminue à un stade précoce dans les MEFs FXR-/-. En conclusion, notre étude montre que FXR régule la fonction et la différenciation adipocytaire en régulant deux voies opposées, la voie PPARγ et la voie Wnt/β-caténine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Références bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2010-5-C
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8889
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.