GBF1 est un facteur cellulaire requis pour la réplication du virus de l'hépatite C

par Lucie Goueslain

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Yves Rouillé.

Soutenue en 2010

à Lille 2 .


  • Résumé

    L’hépatite C est un problème de santé publique majeur aggravé par l’efficacité limitée des thérapies actuelles et l’absence de vaccin. Il est donc important d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles et pour cela une meilleure connaissance du cycle infectieux du virus de l’hépatite C (VHC) est indispensable. Comme pour de nombreux autres virus à ARN de polarité positive, l’étape de réplication du VHC est associée à d’importants remaniements membranaires qui conduisent à la formation d’un réseau membranaire désigné membranous web et de structures membranaires plus petites associées au reticulum endoplasmique. Cependant, la formation des complexes de réplication du VHC, en association étroite avec ces membranes cellulaires modifiées reste énigmatique. Au niveau cellulaire, de petites GTPases sont connues pour réguler la dynamique des membranes. Nos travaux montrent que l’infection par le VHC est inhibée, de façon dose-dépendante, par la bréfeldine A (BFA), un inhibiteur spécifique de l’action de GTPases de la famille ARF. L’activation des petites GTPases ARF est médiée par des facteurs d’échange nucléotidiques. En utilisant des ARN interférants ciblant les trois facteurs d’échange nucléotidique sensibles à la BFA nous avons observé que seule la réduction de l’expression de l’un d’entre eux, appelé GBF1, inhibe l’infection par le VHC. Ces résultats ont été confirmés par l’utilisation d’un inhibiteur chimique spécifique. D’autre part, la surexpression d’un mutant de GBF1 résistant à la BFA permet de restaurer l’infection par le VHC en présence de BFA. Par ailleurs, des analyses en immunofluorescence et microscopie électronique réalisées dans un contexte non réplicatif montrent que la BFA n’inhibe pas les réarrangements membranaires associés à la mise en place du membranous web. Collectivement nos résultats suggèrent que GBF1 est impliqué dans l’activité des complexes de réplication du VHC et notre travail établit un lien entre la voie de sécrétion de la cellule hôte et la réplication de l’ARN du VHC.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-162

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2009-2-C
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10318
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.