Processus de conception conjointe logiciel matériel dirigés par les modèles

par Ali Koudri

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Luc Dekeyser.

Soutenue le 13-07-2010

à Lille 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Lille) .


  • Résumé

    L'ingénierie des modèles (IDM) a depuis très largement démontré sa pertinence dans les développements logiciels; restait alors à démontrer son applicabilité dans le développement de tout système d'information. Aujourd'hui, de nombreuses expérimentations montrent avec plus ou moins de succès que l'IDM peut parfaitement supporter d'autres domaines comme le domaine du co-design ou celui de l'ingénierie des processus.Dans le domaine du co-design, les activités de conception consiste essentiellement à concevoir et analyser des systèmes implantées sur des plateformes spécifiques (SoC, MPSoC, NoC, etc.): cela nécessite l'utilisation de langages dédiés permettant de représenter : les constituants du système ou de la plateforme, les contraintes non fonctionnelles, les allocations spatio-temporelles des blocs du système sur la plateforme, les analyses qui découlent des choix d'allocation. Le langage de modélisation généraliste UML (Unified Modeling Language) ne pouvait que très difficilement satisfaire de tels besoins. C'est pourquoi l'OMG (Object Management Group) a standardisé une extension d'UML dédiée à la conception et l'analyse de systèmes embarqués temps réel (MARTE). L'objectif premier de cette thèse est de proposer une méthodologie de conception de SoPC (System-on-Programmable-Chip) basée sur l'utilisation de modèles qui fait la synthèse des approches proposées par les communautés de l'ESL et de l'IDM.Aussi avons-nous poussé la réflexion sur les manières de capitaliser au mieux notre méthodologie et sur sa mise en œuvre dans l'élication des processus de co-design. C'est la raison pour laquelle, après avoir fait une étude sur la formalisation des processus de développement, nous avons trouvé opportun de proposer notre propre extension du langage SPEM (Software and System Process Engineering Modeling), standardisé par l'OMG, afin d'y intégrer des concepts manquants, essentiels à notre sens à la représentation des processus IDM de co-design.

  • Titre traduit

    Co-design process software-hardware model driven


  • Résumé

    The relevancy of the Model Based Approach (MBE) applied in the field of software engineering has been widely demonstrated though several experiments. In the field of co-design, business activities are mainleny design and analysis activities of complex systems implemented into chips (SoC - System-on-Chip) or reprogrammable chip (SoPC) - System-on-Programmable-Chip). Those activities require dedicated languages and tools allowing capture of : system or platform components, non-functional properties, allocation of system blocks onto the platform, either into space or into time, subsequent analysis to allocation choices. The Unified Modeling Language (UML) is a general purpose language that does not fit to such activities. That is why the OMG has standardized a UML profile dedictated to design and analysis of Real-Time Embedded Systems (MARTE). Associated to such language, on of the goal of this thesis is to propose a clear methodology that make benefits of both MBE and Electronic System Level (ESL) techniques. Beneath the simple proposition of an MBE/ESL methodology, another goal of this thesis is to propose a better capitalization of methodology rules allowing a continuous maturity of processes. That is why we found relevant to propose an extension to SPEM in order to introduce missing concepts to acheive our goals.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.