Nobles et titrés de la Sarthe de 1789 à la République des ducs : enracinement d’une aristocratie provinciale et parisienne

par Franck Amalfitano

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Marie Constant.

Soutenue en 2010

à Le Mans .


  • Résumé

    La noblesse française connaît une mort sociale et juridique après la rupture que constitue l’époque révolutionnaire, dans un contexte européen qui pourtant continue de reconnaître une classe nobiliaire pendant tout le XIX ème siècle. L’étude d’un échantillon de notables provinciaux résidant dans la Sarthe et fortement implanté à Paris, montre comment à partir de la fortune foncière et à travers les apparences du mode de vie, du titre, une grande aristocratie issue de la noblesse et de la bourgeoisie d’Ancien régime cherche à perpétuer une organisation sociale qui reprend les principes du patronage nobiliaire. Il en résulte une fusion des élites qui établit une synthèse entre les valeurs nobiliaires de distinction, de charité chrétienne et des valeurs réputées bourgeoises comme l’utilité sociale, le patronage ou l’évergétisme municipal. Ce processus constitue un moteur du développement dans des espaces ruraux qui auraient pu rester plus longtemps en marge des importantes mutations propres au XIX ème siècle.


  • Résumé

    The nineteenth-century is usually seen as the era of the triumph for upper-middle class in Europe. After the Revolution, the nobility knows a juridic death in France. But the heirs rebuild with the “noblesse de robe”, the gentry and the upper-middle class, a new aristocracy of “landlords”. In the french departement nammed Sarthe, a great aristocracy cuts as fine in Paris the people who live in the province. Following the new adage “noblesse oblige”, this elite practices the patronage with the progress ideal. This “reinvented nobility”, a short while ago away from Sarthe, brings its local integration to a successful conclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (891 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 790-817. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010LEMA3011
  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010LEMA3011
  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010LEMA3011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.