A la recherche d'une synergie pour la gestion des déchets ménagers en Côte d'Ivoire : cas du district d'Abidjan

par Quonan Christian Yao-Kouassi

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Yamna Djellouli.

Soutenue en 2010

à Le Mans , en partenariat avec Espaces et sociétés (Le Mans) (laboratoire) et de Université du Maine. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Avec une population de près de quatre millions d’habitants, le district d’Abidjan est soumis à différentes mutations : économique, sociale, culturelle, environnementale et sanitaire, et à une urbanisation rapide. Cette urbanisation causée par l’explosion démographique a pour conséquence le développement de l’habitat spontané et la dégradation de l’environnement urbain. C’est ainsi que sont générées 1 168 000 tonnes par an de déchets ménagers, soit 0,8 kg/habitant/jour. Ces déchets sont déversés dans l’unique décharge d’Akouédo, ouverte en 1965, ne répondant à aucune norme. Le district d’Abidjan est confronté à de grandes difficultés de gestion des déchets ménagers de par la spécificité de la dynamique urbaine. C’est ainsi que nous sommes face à une multitude d’acteurs qui investissent ce domaine. Nos recherches tentent de repérer les différents acteurs en charge de la gestion des déchets et de voir comment peuvent ils travailler en synergie et en complémentarité. Sont également étudiées les relations entre la commune et les ménages, ainsi que les pratiques de la population. De nouvelles mesures ont été prises par l’Etat, mais le problème reste posé. L’information et la communication peuvent-elle jouer un rôle au sein de la cité ? Comment les abidjanais peuvent-ils contribuer à l’amélioration de la gestion des déchets ménagers ? Notre démarche de recherche vise à décrire et à analyser le système de gestion des déchets ménagers mis en place. Elle repose sur une recherche bibliographique traitant de la gestion des déchets ménagers de façon transdisciplinaire dans les grandes villes africaines. Compte tenu du manque de données sur la question des déchets ménagers en Côte d’Ivoire, nous avons réalisé un travail de terrain avec une enquête de 300 ménages, basée sur la typologie de l’habitat de deux communes choisies : Cocody et Yopougon. Les données recueillies ont été traitées et interprétées; nos résultats ont permis de réaliser des cartes thématiques grâce aux techniques spatiales. Les principaux résultats indiquent la méconnaissance de la collecte communale qui ne joue pas son rôle. Les ménages ont recours aux précollecteurs, que ce soit dans l’habitat résidentiel ou spontané, c’est dire l’absence de la gestion des déchets ménagers par les acteurs principaux concernés. La précollecte représente ainsi une alternative à la défaillance de la collecte communale. Si la rémunération des précollecteurs était bien définie et leurs activités formelles, canalisées et soutenues, elles apporteraient certainement une transformation dans le mode de gestion. Un consortium avec tous les acteurs, permettrait de gérer correctement les déchets, proposerait la création d’entreprises spécialisées qui offriraient de nouveaux emplois. Cette synergie globale, passe par la construction d’une gouvernance urbaine des déchets ménagers, requérant une approche locale où se nouent des relations entre chaque acteur pour un intérêt collectif.

  • Titre traduit

    In search of synergy for the management of household waste in Côte d'Ivoire : the case of District of Abidjan


  • Résumé

    With a population of nearly four million inhabitants, the district of Abidjan is subject to various changes : economic, social, cultural, environmental and health, and rapid urbanization. This urbanization caused by the population explosion has resulted in the development of informal settlements and the deterioration of the urban environment. Thus are generated 1,168,000 tons of waste per year, or 0. 8 kg / habitant / day. These wastes are discharged into the single discharge Akouedo, opened in 1965, would not meet any standard. The District of Abidjan is facing serious difficulties in managing household waste by the specificity of the urban dynamic. Thus we are faced with a multitude of actors who invested the field. Our research attempts to identify the different actors in charge of waste management and how can they work in synergy and complementarity. Are also studied the relationship between the commune and households, as well as the practices of the population. New measures have been taken by the state but the problem remains. Information and communication can play a role in the city? How the population of Abidjan can contribute to improving the management of household waste? Our research approach aims to describe and to analyze the system of household waste management in place. It is based on a literature dealing with the management of household waste in a transdisciplinary major African cities. Given the lack of data on the issue of household waste in Côte d'Ivoire, we conducted a field study with a survey of 300 households, based on the type of habitat selected two communes : Cocody and Yopougon. The data were processed and interpreted, our results have led to thematic maps using space technology. Results indicate ignorance of the communal gathering that does not play its role. Households use precollectors, whether in the residential housing or spontaneous. The pre-collection is an alternative to the failure of communal gathering. If compensation of precollectors was well defined and formal activities, channeled and supported, they certainly provide a transformation in management style. A consortium with all actors, would permit manage the waste properly, would propose the creation of specialized companies that would provide new jobs. This overall synergy, through the construction of urban governance household waste, requiring a local approach where relationships are formed between each actor for a collective interest.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (265-[38] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-261

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010LEMA3006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.