Modélisation des écoulements réactifs dans les microsystèmes énergétiques

par Davy Kévin Ngomo Otogo

Thèse de doctorat en Energétique

Sous la direction de Abdellah Hadjadj et de Ashwin Chinnayya.

Le président du jury était Alain Merlen.

Le jury était composé de Yann Doutreleau, Boris A. Khasainov, Sergio Pirozzoli.

Les rapporteurs étaient Rémi Abgrall, Arnaud Mura.


  • Résumé

    La miniaturisation de plus en plus poussée (micro et nano) des systèmes mécanique connaît un important développement depuis une dizaine d'années. Leur conception et réalisation nécessite une connaissance approfondie des écoulements micro-fluidiques. Dans le domaine énergétique, le rendement d'un moteur thermique se dégrade sérieusement lors d'une réduction d'échelle. En effet, les pertes de chaleur pariétales peuvent devenir aussi importantes que l'énergie libérée. Une voie prometteuse consiste à utiliser les ondes de choc / détonation pour accélérer la libération d'énergie. Dans ce cas, la détonation peut être assimilée à une onde de choc inerte, couplée à une zone de réaction, caractérisée par la présence d'instabilités longitudinales et transverses, soumettant ainsi le front de choc à de violentes accélérations / décélérations. L'objectif de la thèse est de mieux appréhender la structure moyenne de la zone de réaction qui s'étend du choc jusqu'à la surface sonique. Sur le plan de la modélisation numérique, les équations de Navier-Stokes compressibles, multi-espèces, réactives sont résolues au sein du solveur CHOC-WAVES développé au CORIA, avec une thermodynamique variables et des coefficients de transport dépendant des espèces. La condition de Chapman-Jouguet généralisée a été élaborée et confirmée par les résultats de simulations numériques dans le cas d'une détonation multidimensionnelle stable. En particulier, il a été montré que les instabilités transverses s'atténuaient avec la réduction d'échelle. A cet effet, un scénario a été proposé pour expliquer le déficit de la vitesse du front de détonation, en se basant sur la structure de la poche subsonique aval, en corrélation avec l'épanouissement de la couche limite. Ce schéma partage de fortes similitudes avec la macro-détonation, tout en gardant des différences. En particulier, il a été montré que la forte vorticité, produite au niveau de la singularité de Prandtl-Meyer, souvent négligée dans les modèles de macro-détonation, diffusait au sein de la poche subsonique. Ces résultats tout à fait originaux ont permis une avancée significative dans la compréhension du mécanisme de propagation des fronts de détonation stables et confinées.

  • Titre traduit

    Modelling of the reactive flows in energetic micro systems


  • Résumé

    Progress towards the miniaturization of increasingly advanced micro- and nano-electromechanical systems has highlighted the need for a better knowledge of the design of such devices. knowledge of micro-nano pipe flows is still mandatory. In field of energy power generation, as the systems are scaled down, the thermal efficiency of conventional propellant devices is seriously degraded due to significant heat losses which can cause the combustion extinction. A promising approach is to use shock or detonation waves in gazeous media to enhance chemical reaction rates. A detonation is a rapid regime of burning in which a strong shock ignites the fuel and the burning proceeds to equlibrium behind the shock, while the energy released continues to drive the shock. It is also characterized by the presence of longitudinal and transverse instabilities, thereby subjecting the shock front to violent deceleration / acceleration. The objective of this thesis is to better understand the mean structure of the reaction zone that extends from the shock to the sonic surface. As for numerical modelling, the compressible multi-species reactive Navier-Stokes equations are solved using an in-house code "CHOC-WAVES", including variable thermodynamic and transport coefficients depending on the species. The Generalized Chapman-Jouguet condition was developed and corroborated by the numerical results in the case of stable multidimensionnal detonation. More specially, it was shown that the transverse instabilities are attenuated with the scale reduction.To this end, a scenarion, based on the structure of downstream subsonic pocket, which is correlated to the development of the boundary layer, has been proposed to explain the deificit of the detonation from velocity. This scheme shares many similarities with the macro-detonation, while keeping some differences. In particular, it was shown that the strong vorticity, generated at the Prandlt-Meyersingularity and often neglected in macro-detonation models, diffuses in the subsonic pocket. The present contribution enables us to shade more physical insight for the propagation of stable and confined detonation fronts.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.