Un modèle d'agent sémantique : application aux communautés virtuelles de connaissances

par Julien Subercaze

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Pierre Maret.

Soutenue en 2010

à Lyon, INSA .


  • Résumé

    La gestion des connaissances regroupe de nombreuses techniques visant à identifier, transmettre, créer, représenter, organiser les connaissances au sein d'une organisation. L'avènement des supports numériques et de l'informatique a très largement contribué à l'essor de cette discipline. Les supports numériques permettent comme tous les supports classiques (écriture, imprimerie) la copie et la transmission de l'Information, mais la révolution entraînée par ces supports est due tout d'abord au faible espace de stockage qu'ils nécessitent, et enfin surtout par la possibilité de traitement automatique des informations qu'ils contiennent. Suite â l'avènement de l'informatique dans les organisations au cours des années 70, puis plus largement dans les années 80, s'est posé le problème de comment gérer, organiser et transmettre toutes les Informations qui étalent désormais disponibles numériquement et sur lesquelles les machines étalent capables d'effectuer des traitements. C'est le début de la gestion des connaissances au sens moderne du terme. La gestion des connaissances est une discipline à la frontières de multiples domaines tels que les sciences sociales, les sciences cognitives, l'informatique et les sciences et technologies de J'Information. Dans le cadre de cette thèse, notre domaine d'étude se restreint à l'approche mécaniste de la gestion des connaissances, qui considère la connaissance comme étant un élément qui peut être traité automatiquement par une unité de calcul, donc de manière mécanique. Les outils de gestion des connaissances ont longtemps suivi une approche centralisée, comparable à celle de l'informatique.

  • Titre traduit

    = A semantic agent model application to virtual knowledge communities


  • Résumé

    Knowledge Management aims at identify, transmit, create, organize knowledge into organizations. It is a field at the frontier of several domains such as social sciences, cognitive sciences, computer science and Information technology. Recent works in decentralized knowledge management have open new perspectives. In this thesis we investigate the link between agent based knowledge management and the rise of the semantic technologies. We first analyze the theoretical background of knowledge representation and we present a definition that suits a mechanist approach of knowledge management. We then apply this definition by defining the required components for agent architecture to support this definition. The main benefit of our semantic agent architecture is the common knowledge representation for both agent behaviour and agent knowledge. Both components are represented using semantic techniques and consequently become exchangeable between agents. We propose to apply this theoretical framework by implementing virtual knowledge communities (which a mean of knowledge exchange for agents) as an operations semantic knowledge for agents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [217]-231. Publications de l'auteur p. [214]-[215]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3667)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.