Privacy preserving reputation systems for decentralized environments

par Omar Hasan

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Lionel Brunie.

Soutenue en 2010

à Lyon, INSA .

  • Titre traduit

    = Protocoles de réputation décentralisés préservant la vie privée


  • Résumé

    Il a été observé que les utilisateurs d'un système de réputation hésitent souvent à fournir un feedback négatif en raison de la crainte de représailles. Une solution à ce problème est la mise en œuvre de systèmes de réputation préservant la vie privée i. E. , calculant la réputation de telle sorte que le feedback individuel de chaque utilisateur ne soit pas révélé. Dans cette thèse, nous présentons des protocoles de réputation préservant la vie privée qui sont décentralisés, ne nécessitent pas de plates-formes spécialisées ni de tiers de confiance, qui protègent la vie privée sous une gamme de modèles de sécurité (" semi-honest ", " non-disruptive malicious ", " disruptive malicious ") et sont plus efficaces que les protocoles comparables (le protocole le plus coûteux nécessite O(n) + O(log N) messages, où n est le nombre d'utilisateurs qui fournissent un feedback et N est le nombre total d'utilisateurs). Les techniques que nous utilisons comprennent la trust awareness, la perturbation des données, le partage de secret, les techniques de calcul sécurisé multi-parties, les cryptosystèmes additifs homomorphiques, et les preuves de " zéro-connaissance ". Enfin, nous examinons certains problèmes liés aux techniques de recommandation et de propagation de la confiance. Nous proposons une solution au problème de la subjectivité intrinsèque à la notion de confiance. Les résultats expérimentaux obtenus confirment la pertinence de la stratégie proposée.


  • Résumé

    It has been observed that users in a reputation system often hesitate in providing negative feedback due to the fear of retaliation. A solution to this issue is privacy preserving reputation systems, which compute reputation such that the individual feedback of any user is not revealed. In this thesis, we present privacy preserving reputation protocols, that are decentralized, do not require specialized platforms nor trusted third parties, protect privacy under a range of adversarial models (semi-honest, non-disruptive malicious, disruptive malicious), and are more efficient than comparable protocols (the most expensive protocol requires O(n) + O(log N) messages, where n and N are the number of feedback providers and the total number of users respectively). The techniques that we utilize include trust awareness, data perturbation, secret sharing, secure multi-party computation, additive homomorphic cryptosystems, and zero-knowledge proofs. We also address some issues related to trust recommendation and propagation. In particular, we present a solution to the problem of subjectivity in trust recommendation. Experimental results indicate the effectiveness of the proposed strategies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIII-168 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 157-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3609)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.