Traduire l'émotionnel : entre le russe et le français

par Elena Vakulenko

Thèse de doctorat en Traductologie

Sous la direction de Magdalena Nowotna.

Soutenue en 2010

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    L'objectif principal de cette thèse est d'étudier et de décrire les tendances dans la traduction de l'émotionnel. En nous basant sur la traduction des textes littéraires russes en français, nous considérons que tout élément textuel reflétant l'émotionnel est porteur de l'information émotionnelle, dont il est possible de suivre l'évolution de l'original vers la traduction. Sur le plan théorique, les différentes approches de l'émotionnel sont abordées, mais le cadre pour notre analyse de l'émotionnel est celui de la traductologie. Nous montrons d'abord l'émotionnel en tant qu'objet potentiel des études interdisciplinaires et soulignons les difficultés liées à sa définition et son analyse. Nous nous interrogeons sur la traduisibilité de l'émotionnel et réalisons une étude de la translation des sens émotifs du concept russe "toska" dans la langue-culture française. Cette analyse nous permet de confirmer notre hypothèque concernant le rôle de l'approximation dans la traduction. Nous procédons, par la suite, à la description d'un large éventail des moyens de traduction de l'émotionnel qui se caractérisent par leur hétérogénéité. Parmi les tendances les plus importantes dans la traduction de l'émotionnel, nous enregistrons la transparence, les omissions, les rajouts, la réduction et l'augmentation de l'émotivité, mais aussi le passage de l'implicite vers l'explicite et la mauvaise interprétation. Nous nous arrêtons également sur les changements subis par la ponctuation et le graphisme émotif au cours de la traduction et constatons la différence de degré d'émotivité dans différentes traductions du même texte.

  • Titre traduit

    Translating emotions : from Russian to French


  • Résumé

    The main purpose of this thesis is to study and describe the tendencies in the translation of emotions. Basing this study on the translation of Russian literary texts into French, we consider that every textual element reflecting emotions conveys emotional information, whose evolution can be traced from the original to the translation. From a theoretical point of view, the different approaches to emotions are studied, but we focus our analysis of emotions on traductology. We first show emotions as a potential object of interdisciplinary studies and we underline the difficulties linked to their definition and analysis. We question the feasibility of a translation of emotions and study the translation of emotional meanings of the Russian concept "toska" into the French language and culture. This analysis enables us to confirm our hypothesis about the role of approximation in translation. We then describe a wide range of means of translation of emotions which are characterised by heterogeneity. Among the most important tendencies in the translation of emotions we find transparence, omissions, addings, decrease and increase of emotivity, as well as a passage from implicit to explicit and wrong interpretation. We also insist on the changes of punctuation and emotional graphism in the process of translation and we notice the difference in the degree of emotivity in different translations of the same text.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (334 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 290-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.779
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.