Multilateralism and European Union-Russia relations : the praxis of a competitive cooperation

par Sandra Dias Fernandes

Thèse de doctorat en Science politique. Relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Soutenue en 2010

à Paris, Institut d'études politiques .

  • Titre traduit

    Le multilatéralisme et les relations entre l'Union européenne et la Russie : la pratique d'une coopération compétitive


  • Résumé

    Notre hypothèse principale concerne l'existence de spécificités multilatérales dans la pratique des relations UE (Union-Européenne)-Russie. Nous soutenons qu'il existe plusieurs types d'interaction multilatérale dans les rapports entre l'UE et la Fédération de Russie qui se produisent à trois niveaux différents. Nous divisons donc notre hypothèse en trois perspectives qui se matérialisent dans trois types de multilatéralisme entre l’UE et la Russie: le "multilatéralisme interactif», le «multilatéralisme sélectif» et le «multilatéralisme systémique». Ils se complètent et sont en concurrence les uns avec les autres. La capacité de la relation à produire des solutions aux problèmes abordés par les deux acteurs est le résultat de cet équilibre. Cette typologie du «multilatéralisme» issu des relations UE-Russie vise à contribuer à surmonter certaines des limitations de la pensée actuelle sur le concept et ses pratiques, et les points de vue divergents sur l'importance de la relation. Les trois premiers chapitres analysent les caractéristiques de chaque type et comment ils s’influencent mutuellement. Le dernier chapitre fait un bilan des relations UE-Russie en raison de leur forme multilatérale tri-dimensionnelle spécifique et analyse la nécessité récurrente de concevoir un modèle satisfaisant et efficace de coopération entre les deux acteurs.


  • Résumé

    Our main hypothesis concerns the existence of multilateral specificities in the praxis of EU-Russian relations. We argue that there are several kinds of multilateral interaction which inform the relationship between the EU and the Russian Federation which occur at three different levels. We divide, thus, our hypothesis in three perspectives that materialise in three types of multilateralism informing EU-Russian interactions: “interactive multilateralism”, “selective multilateralism” and “systemic multilateralism”. They complement and compete with each other. The capacity of the relationship to deliver is a result of this balance. This typology of “multilateralism” that is produced by EU-Russian relations aims at contributing to overcome some of the above-mentioned limitations of existing thinking about the concept and its practices, and the diverging views about the significance of the relationship. The first three chapters analyse the way each of the types materialised and impacted on each other. The last chapter draws on the balanced assessment of EU-Russian relations as a result of its tri-dimensional specific multilateral shape and on the recurrent need to devise a satisfying and effective model of cooperation between the two players.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (430, 89 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 393-430 (vol.1) et p. 51-89 (vol.2)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.