Etude inter-et intra-spécifique des variations spatio-temporelles de l'utilisation des ressources alimentaires au sein d'une communauté de grands herbivores de montagne

par Claire Redjadj

Thèse de doctorat en Chimie Science du Vivant

Sous la direction de

Soutenue en 2010

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire d'écologie alpine (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Taberlet.

Le jury était composé de Hélène Verheyden.

Les rapporteurs étaient Patrick Duncan, Jean-Louis Martin.


  • Résumé

    Depuis ces 30 dernières années les populations de grands herbivores (tel que chamois Rupicapra rupicapra, mouflon Ovis gmelini, bouquetin Capra ibex, cerf Cervus elaphus, chevreuil Capreolus capreolus) ont considérablement augmenté en terme d'effectifs et de répartition spatiale rendant les risques de compétition particulièrement cruciaux surtout dans le contexte alpin où les chevauchements entre espèces sont de plus en plus importants y compris avec les espèces domestiques. Dans ce contexte d'augmentation des effectifs des populations, il est crucial de s'interroger sur le devenir des grands herbivores, en particulier sur les caractéristiques qui mèneront à une stabilisation des effectifs, ainsi que sur l'impact qu'ils peuvent avoir sur la dynamique des communautés végétales et le modelage des écosystèmes. Pour répondre à de telles questions, il est primordial de comprendre comment les différentes espèces se partagent les ressources, d'identifier les ressources qui pourraient être limitantes pour chaque espèce, et d'évaluer le rôle des interactions entre espèces qui peuvent occasionner des phénomènes de compétition. Ces travaux se propose d'étudier les mécanisme de coexistence en présentent les patrons de variation des régimes de 4 espèces d'herbivores ( chevreuil, chamois, mouflon, cerf) en période de restriction alimentaire ainsi que les patrons de variation annuel de la qualité des régime du chamois selon le sexe et l'utilisation différentielle des milieux forestier ou des milieux d'alpage.

  • Titre traduit

    Inter end intra-specific study of spatio-temporal variation in alimentary resources uses in a community of large mountain herbivore


  • Résumé

    Since last 30 years, populations oflarge herbivores (such as chamois Rupicapra Rupicapra, mouflon Ovis gmelini, ibex Capra ibex, red deer Cervus elaphus, roe deer Capreolus capreolus) have dramatically increased in number and geographical range. This raises the risk of competition particularly crucial, especially in the context where overlaps between alpine species are increasingly important, including domestic species. This context calls for a better understanding and prediction of the spatial and temporal dynamics of the herbivore populations/communities in relation to the dynamics of their resources. Lt is indeed not clear yet how and when the exponential increase of ungulates will stop¡ and which relative roles hunters, natural predation, and resource limitation will play in the future. To answer such questions, it is important to understand how different species share resources, identify resources that could be limiting fo each species, and assess the role of species interactions that can result in competition phenomena. Ln this study it was show the patterns of diet variation of 4 large herbivores species (roe deer, chamois, mouflon, red deer) during food restriction and annual patterns of variation in diet quality of chamois according to sex and differential use of alpine and forest habitat.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Annexes : Bibliographie 365 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.