Modélisation des réarrangements Valpha-Jalpha du TRA/TRD chez la souris et chez l'homme

par Florence Thuderoz

Thèse de doctorat en Ingénierie de la santé, la cognition et l'environnement

Sous la direction de Jacques Demongeot.

Soutenue en 2010

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    La recombinaison V(D)J constitue une recombinaison somatique et site-spécifique de l'ADN à l'origine de la diversité des récepteurs antigéniques des lymphocytes T chez les vertébrés mandibulés. Concernant la chaîne a des récepteurs T, les gènes V et J sont utilisés depuis l'intérieur du locus TRA vers les gènes distauxdurant des réarrangements successifs et ce sans exclusion allélique. La quantification expérimentale de certaines associations V -J chez la souris a permis de définir les tendances des répertoires combinatoires thymiques et périphériques. Un modèle numérique stochastique, basé sur des fenêtrages d'ouverture successives progressant sur les régions V et J durant les cycles de réarrangements, a permis une meilleure compréhension des règles dynamiques gouvernant les réarrangements V -J et a apporté la connaissance d'un répertoire combinatoire simulé renseignant les fréquences de toutes les associations V-Jo Lors de la transition à l'homme, la quantification des associations V -J a été réalisée au niveau du thymus, constituant un premier échantillonnage à large échelle du répertoire combinatoire TRA humain. L'étape de modélisation a offert une compréhension claire de la construction dynamique du répertoire a humain et a permis de proposer des prédictions sur la diversité du répertoire combinatoire. Finalement, la progression de l'accessibilité des gènes aux réarrangements selon des vitesses d'ouverture non-constantes associée à une ouverture synchronisée des régions J entre les deux allèles se sont révélées suffisantes pour expliquer les fréquences V -J expérimentales présentement disponibles pour les deux espèces ainsi que l'utilisation interallélique des gènes J.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (237 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 867 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS10/GRE1/0185/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS10/GRE1/0185
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.