L'oculométrie et l'excitabilité corticale comme outils d'étude de la cure rTMS dans la dépression sévère pharmaco-résistante

par Jennifer Malsert

Thèse de doctorat en Sciences cognitives, psychologie et neurocognition

Sous la direction de Christian Marendaz et de Thierry Bougerol.

Le président du jury était Jean-François Démonet.

Le jury était composé de Antoni Valero Cabré.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Haffen, René Müri.


  • Résumé

    Ce travail de thèse a pour objectif d'aider à la compréhension neuropathophysiologique des troubles de l'humeur. Les nombreuse études s'intéressant à ce type de pathologie font face à un manque d'outil objectif de catégorisation de la maladie et donc à des difficultés dans le diagnostic différentiel. Les modifications neurofonctionnelles sont majoritairement basées sur deux modèles : le modèle de I'hypofrontalité, qui explique l'état dépressif par une diminution de l'activité des zones corticales frontales et une augmentation de celle des régions sous-corticales; et le modèle de l'asymétrie interhémisphérique, intégré aux théories sur la latéralisation des émotions, qui fait du déséquilibre fonctionnel interhémisphérique (hémisphère droit plus actif que le gauche) le corrélat neurologique aux troubles de l'humeur. Malgré tous les efforts d'élimination de biais méthodologiques les chercheurs ne trouvent pas de consensus. Le but de cette recherche est de trouver des indicateurs objectifs du trouble dépressif par des techniques psychophysiques (oculométrie) et neurophysiologiques (excitabilité corticale). Nous avons donc suivi des patients recevant des traitements pharmacologiques ou des cures de stimulation magnétique transcrânienne (TMS) afin d'observer les effets de ces derniers et de voir si des déséquilibres, qu'ils soient intra- ou inter-hémisphériques, peuvent être mis en évidence et alors aider dans le choix du traitement. Nos résultats mettent en évidence la variabilité interindividuelle qui suppose que chaque patient peut présenter une pathophysiologie différente. Par ailleurs, le suivi de patients bipolaires dans les différentes phases thymiques suggère une inversion des déficits entre les phases maniaques et dépressives. Plusieurs corrélats pourraient donc engendrer une humeur dépressive et le choix d'une cure rTMS latéralisée pourrait être guidée par les modifications observées.

  • Titre traduit

    Oculometry and cortical excitability as diagnostic tools for rTMS therapy in drug-resistant major depressive disorder


  • Résumé

    This doctoral thesis aims at understanding the neuropathophysiologic correlates in mood disorders. Several studies working on these pathologies face the lack of objective tools in disease classification and therefore difficulties in differential diagnosis. Neurofonctional changes are mainly based on two models: the frontal hypometabolism, explaining depressive state by a decrease activity in frontal cortical areas and an enhancement in subcortical areas; and an interhemispheric asymmetry model dependent on lateralized emotion theories where interhemispheric imbalance (right hemisphere more active than left) should be the mood disorder correlate. Despite all attempts to eliminate methodological bias, researchers did not find consensus. The aim of this research is to find objective tools about mood disorder with psychophysical (oculometry) and neurophysiological (cortical excitability) techniques. Therefore, we followed patients who received pharmacological medication or transcranial magnetic stimulation (TMS) therapies to observe the effects and to see if intra- or inter-hemispheric unbalances could be demonstrated and then to guide in therapeutic choice. Our results showed the interindividual variability and supposed that each patient could present a specific pathophysiology. In addition, the follow-up for bipolar patients in the different mood states suggests an impairment inversion between maniac and depressive phases. Several deficiencies could engender depressive mood and the choice of target in rTMS therapy could be guided by an objective observation of these deficits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVI-288 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 186-214 (277 ref)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10905

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010GRENS029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.