L'expérience chilienne du gouvernement de la culture : vers une véritable politique culturelle

par Maïté De Cea

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Guy Saez.


  • Résumé

    La présente étude s'inscrit dans l'actualité politique du Chili qui s'est doté d'un nouveau cadre institutionnel pour la culture. L'objectif principal de notre travail est de mettre au jour les dimensions explicatives de ce nouveau modèle de politique culturelle. Les dimensions doivent être recherchées autant dans les politiques internes actuelles du Chili qu'au sein du processus global de mondialisation culturelle et dans l'histoire de la construction identitaire du pays. Nous proposons par conséquent de nous appuyer sur une hypothèse centrale qui met en jeu une série de variables co-déterminées et qui constitueraient – d'après nous – la condition de l'émergence d'une culture chilienne et, postérieurement, d'une nouvelle institution publique consacrée exclusivement à la culture. Ces trois dimensions explicatives – sociales, politiques et historiques – traversent notre travail de recherche dans son ensemble. Nous postulons que la conception actuelle des politiques publiques au Chili subit, d'une part, l'influence de l'évolution complexe que signifie le passage d'une dictature à une démocratie. Pendant les années quatre-vingt-dix, cette transition progressive a donné lieu à d'importantes réorganisations politiques, sociales et institutionnelles. Au même moment où l'on cherchait à répondre aux transformations internes, la société chilienne devait, d'autre part, affronter de grands changements externes dérivés du phénomène de mondialisation. Ces deux processus – transition démocratique et mondialisation culturelle – amèneraient alors à se repositionner en termes d'identité culturelle et le mode d'organisation de la culture serait en conséquence ouvert au débat.

  • Titre traduit

    The Chilean Case of Cultural Government : Towards a Genuine Cultural Policy


  • Résumé

    This dissertation falls within the scope of the current political context in Chile, where a new institutional framework specifically designed for creating a genuine Chilean cultural policy has emerged. The main objective of our study is to update the explanatory dimensions of this new cultural policy - dimensions that must be sought as much in current national politics as in the larger process of cultural globalization and in the history of the construction of Chilean identity. We propose to draw upon the hypothesis that brings into play a series of codetermined variables that we believe constitute the terms of the emergence of Chilean culture and, subsequently, of a new public institution devoted exclusively to culture. These three explanatory dimensions - social, political and historical - run through the ensemble of this dissertation. We take the position that the current conception of public policies in Chile has suffered from the complex evolution that accompanies the passage from dictatorship to democracy. During the 1990s, this gradual transition gave way to major political, social and institutional reorganizations. At the same time, Chilean society faced great external changes stemming from globalization. These two processes - democratic transition and cultural globalization - brought about a repositioning of cultural identity in Chile and the opening of a national debate on the organization of culture within the government.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (650 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 469-510

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205143/2010/H31/1/D
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205143/2010/H31/2/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.