Penser l'alerte par les distances : entre planification et émancipation, l'exemple du processus d'alerte aux crues rapides sur le bassin versant du Vidourle

par Laurence Créton-Cazanave

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Olivier Soubeyran.

Soutenue en 2010

à Grenoble .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The warning as a problem of distance : between planning and emancipation, the flash floods warning process in the Vidourle catchment (south of France)


  • Résumé

    En mobilisant l'exemple du processus d’alerte (PA) aux crues rapides comme une figure limite du modèle prévisionniste (Chateauraynaud et Torny, 1999), il s'agit de repenser le processus d'alerte comme un processus d'interprétation de l'environnement et d'élaboration du sens pour l'action, plutôt que comme un processus de diffusion d’un signal destiné à produire des comportements attendus. Sur la base d'un travail de terrain approfondi sur le bassin versant du Vidourle, incluant les acteurs départementaux, régionaux et nationaux impliqués dans l'alerte au crues rapides, une étude d'inspiration pragmatique du processus d'alerte permet de questionner la pensée classique de l'alerte et les conditions d'efficacité du processus. Il apparait en effet que le processus d'alerte aux crues rapides est confronté à une question cruciale : comment produire un sens collectif et coordonner nos actions lorsque les pratiques des acteurs sont mues par des problématiques d'action spécifiques ? L'analyse des distances en jeu dans le processus d'alerte, et des technologies et stratégies de la distance mobilisées par les acteurs, nous permet de montrer que les pratiques de la distance qui permettent aux acteurs de conduire le processus d'alerte s'inscrivent dans une double temporalité et débordent en partie des procédures planifiées, ce qui amène à s’interroger sur la capacité de la planification de l'alerte à maîtriser les conditions de son efficacité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (366 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 335-346

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2010/H30

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3567
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.