Ecclesia : réseaux, territoires, édifices : à la croisée des diocèses de Die et de Grenoble, XIIe-XVIe siècles

par Bruno Varennes

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Dominique Rigaux.

Soutenue en 2010

à Grenoble .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Ecclesia : networks, territories, buildings : between the dioceses of Die and Grenoble, XIIe-XVIe centuries


  • Résumé

    L'étude d'une région dauphinoise aux confins des diocèses de Die et de Grenoble permet d'envisager sous l'angle de la microstoria la mise en œuvre de la paroisse à partir de la réforme grégorienne, et son évolution au cours du bas Moyen Âge jusqu'à l'implantation de la Réforme protestante. Le choix de ce terroir spécifique autorise une analyse sans discontinuité de l'ensemble de ces périodes historiques. La lecture parallèle d'archiprêtrés de ces deux diocèses offre un regard neuf sur l'évêché de Die et le Trièves en particulier, territoire pour lequel le fond d'archives médiévales est restreint, tandis que le recours généralisé aux sources modernes permet d' approfondir le dossier. Le réseau ecclésial est mis en avant au lendemain de l'an mille alors que plusieurs formes d'appropriations laïques apparaissent. Par la suite, les modes de transfert de ces biens d'Église aux acteurs religieux de la réforme, puis leur gestion par un quadrillage de l'espace avec le développement de prieurés se dévoilent différents selon les congrégations. À l'opposé, l'architecture ecclésiale n'est, elle, pas marquée, révélant un ensemble homogène d'édifices relevés et restaurés à partir du XIIe siècle. Si l'influence des églises cathédrales de Die et surtout de Grenoble s'imprime sur ce territoire avec l'église prieurale de Vif, elle ne semble toucher les édifices des paroisses que tard avec l'érection de massifs d'avant-nefs formés de clochers-porches aux XIVe et XVe siècles, période où les populations paraissent prendre pleinement possession de leurs lieux de culte. Le développement d'associations confraternelles dans la très grande majorité des paroisses, offrant un réseau extrêmement dense, en est le principal témoin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (562 p., 356, 296, 269, 484, CXVI f.)
  • Annexes : Bibliogr. à l'issue de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2010/H18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.