À l'origine des conservatoires : le modèle des Ospedali de Venise (XVIe-XVIIIe siècles)

par Caroline Giron-Panel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Gilles Bertrand et de Giovanni Morelli.

Soutenue en 2010

à Grenoble en cotutelle avec l'Università degli studi (Venise, Italie) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The origin of the music academies : the model of the Venetian ospedali (XVth-XVIlIth centuries)


  • Résumé

    La fondation des quatre " ospedali " de Venise témoignait de l'influence des idées humanistes et des idéaux de la Réforme catholique sur l'aide à apporter aux pauvres, aux malades et aux orphelins. La structure politique et sociale particulière de la République Sérénissime s'était traduite par une implication particulièrement forte des patriciens et des citoyens dans ces institutions où se nouaient de profitables alliances. Le contexte particulier des années 1630, qui virent s'ouvrir les premiers théâtres d'opéra, s'était ajouté à la présence dans les " ospedali " de nombreux enfants susceptibles de recevoir une formation musicale de haut niveau pour faire naître de véritables écoles de musique. Limitée à l'origine à l'accompagnement des offices, l'activité musicale prit au XVIII' siècle une grande importance, la sélection rigoureuse des musiciennes et le choix des meilleurs compositeurs contribuant à faire des chœurs des ospedali l’'épicentre de la vie musicale vénitienne. Les " filles du chœur ", qui seules recevaient une formation musicale, pouvaient ensuite entrer dans les ordres ou se marier. Bien qu'il leur fût interdit de se produire en public hors de leur ospedale, certaines d'entre elles parvinrent en effet à faire carrière au théâtre. Elles contribuaient ainsi à faire connaître hors des frontières de la République des institutions uniques en Europe, de plus en plus présentes dans les récits des voyageurs et qui participèrent pleinement, jusqu'à la fin du XVIIIe° siècle, au mythe de Venise. Avec les conservatoires de Naples, les ospedali offrirent ainsi un modèle italien d'école de musique exportable en Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (678, 520 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 469-511 du deuxième volume. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2010/H13

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.