La conservation des villes historiques du plateau central de l'Iran : le cas de la ville de Yazd : analyse et orientations pour une politique de gestion patrimoniale holistique et multidisciplinaire intégrée

par Ali Zamanifard

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Hubert Guillaud.

Soutenue en 2010

à Grenoble .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Preservation of historic cities of the central plateau of Iran : the case of the city of Yazd : analysis and guidelines for an integrated, multidisciplinary and holistic heritage management


  • Résumé

    Cette thèse traite de la question de la conservation des villes historiques du centre de l'Iran, majoritairement construites en terre crue, désormais moins adaptées à l'évolution des modes de vie et insérées dans un tissu urbain moderne, étendu et éclaté. La thèse révèle les rapports étroits entre la ville historique, son architecture domestique, la société traditionnelle, sa structure sociale et familiale, les usages comme les cérémonies et rites festifs qui traversent la vie de la population urbaine. Le patrimoine est ici clairement étudié au prisme de son histoire et des valeurs de la société traditionnelle qui aspire à la fois à la modernité et à la conservation de son héritage culturel, ayant ainsi à affronter des enjeux antagonistes et complexes pour intégrer son héritage dans un processus d'évolution culturelle et sociale. Face aux enjeux du développement de la ville moderne, de l'industrie du tourisme et de la mondialisation, la préservation des valeurs culturelles, sociales, économiques et scientifiques des villes historiques iraniennes, pour transmettre un héritage exposé à un haut risque de dégradation du fait de grandes mutations, à des évolutions qui induisent une requalification à différentes échelles (architecture, ville et territoire), constitue un défi majeur pour la société iranienne. De ce fait, la recherche analyse les qualités propres d'un patrimoine qui a défini ses caractères dans une relation étroite et harmonieuse avec un environnement désertique. Elle démontre qu'il conviendrait de s'appuyer sur des savoirs et savoir-faire d'une grande intelligence éprouvée mais aujourd'hui menacés d'extinction alors qu'ils demeurent pleinement pertinents face aux enjeux du développement durable. En illustration concrète, la thèse se saisit de l'étude de cas de la ville de Yazd, particulièrement représentative des enjeux couverts par la recherche et au coeur du paradoxe entre développement urbain et conservation. Elle met en lumière la nécessité d'une approche intégrée, holistique et multidisciplinaire, pour la conservation des villes historiques du centre iranien.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 351-369

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2010/12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.