Le voisinage de l'Europe élargie : analyse d'un nouveau concept géoéconomique : le cas de l'Ukraine

par Olena Vasylchenko

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Ivan Samson.

Soutenue en 2010

à Grenoble .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œNeighborhood of the Enlarged Europe : analysis of a New Geo-economic Concept : the Case of Ukraine


  • Résumé

    Presque vingt ans après le début de la transition en Europe de l'Est et en Asie centrale, il existe toujours une grande hétérogénéité du niveau de développement économique à travers les différents pays. Beaucoup de pays de l'espace post-soviétique ont connu la croissance économique négative, la destruction institutionnelle et la construction minimale des institutions compatibles avec l'économie de marché. L'un des objectifs de la politique européenne de voisinage (PEV) est d'être un outil pour améliorer les réformes et les politiques nationales dans les pays voisins de l'UE. La présente recherche tente de répondre à deux questions : " Quel est le rôle de l'intégration internationale et des institutions dans le développement des pays, en particulier des économies en transition ? La PEV peut-elle satisfaire les besoins actuels des économies en transition ? " Pour répondre à ces questions, nous élaborons la théorie de l'influence des institutions sur la croissance économique des pays et la théorie de la supériorité de la PEV par rapport à l'adhésion à l'UE. Ensuite, nous vérifions la plausibilité de ces théories sur le cas de l'Ukraine. Cette démarche fait apparaître que : (a) les institutions jouent le rôle primordial dans le développement des pays, en particulier des économies en transition ; (b) la PEV est mieux appropriée aux besoins des économies en transition que l'adhésion à l'UE car elle leur permet de bénéficier de la coopération plus étroite avec l'UE, sans les dépenses considérables pour l'adoption de l'acquis communautaire complet ; (c) le cas de l'Ukraine prouve la plausibilité de la théorie institutionnelle et de la théorie de la supériorité de la PEV.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (387 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 360-382

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205141/2010/E9/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.