Le chiffre sonore : à travers la sextine lyrique et ses transformations

par Davide Amodio

Thèse de doctorat en Arts et musique

Sous la direction de Jean-Pierre Armengaud et de Giovanni Morelli.

Soutenue le 05-11-2010

à Evry-Val d'Essonne en cotutelle avec l'Università Ca' Foscari (Venise, Italie) , dans le cadre de EGEE .

Le président du jury était Pierre Albert Castanet.

Le jury était composé de Francesco Bruni, Daniele Goldoni, Michèle Humbert.

Les rapporteurs étaient Maurizio Agamennone.


  • Résumé

    Six mots. Six mots avec 720 possibilités de combinaisons se retrouvent dans l’ordre initial après seulement six tours, dans une permutation à rétrogradation croisée. Six mots qui résonnent plusieurs fois à la fin des vers qui changent de signification, comme le kaléidoscope modifie les couleurs. Ce mécanisme a un nom : la sextine lyrique. Une forme poétique, une série numérique, une musique lointaine. La sextine lyrique est le symbole de la rencontre des savoirs, des racines communes à des sciences désormais lointaines et séparées en sphères de compétences spécifiques. Cette étude se propose de retrouver, de reconnaître intuitivement ce sens commun d’appartenance entre musique, mathématiques et poésie en reparcourant les traces de l’histoire de la sextine lyrique, ses transformations et d’autres formes d’approches, en se questionnant sur les mécanismes qui sont partie intégrante de la formation de la parole en tant que son, et sur la manière dont ce son se transforme en signe, comment ce signe redevient son, le nombre symbole, forme, rythme ; pour finir vient la proposition et l’étude d’une nouvelle variante de la sextine lyrique dans un projet de réalisation d’un spectacle proposé sous forme d’expérience de recherche.

  • Titre traduit

    The sonorous cipher : through the lyrical sextine and its transformations


  • Résumé

    Six words. Six words with 720 possibilities of combinations meetS in the initial order after only six tours, in the permutation with crossed degradation. Six words which resound several times at the end with the verses which change meaning, as the kaleidoscope modifies colors. This mechanism has a name: the lyric sextine. A poetic shape, a numeric series, a distant music. The lyric sextine is the symbol of the meeting of the knowledges, the common roots to sciences henceforth distant and separated in spheres of specific skills. This study suggests finding, recognizing intuitively this common sense of membership between music, mathematics and poetry running over the tracks of the history of the lyric sextine, its transformations and the other forms of approaches, by questioning on the mechanisms which are integral part of the training of the word as sound, and on the way this sound is transformed into sign, how this sign becomes again sound, the number symbol, shape, rhythm. To finish comes the proposition and the study of a new variant of the lyric sextine in a project for realization of a show proposed in the form of research experience.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 780 AMO chi
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.