De la science à la technoscience, du chercheur au technologue : les cas de la génopole d'Evry, du biopôle de Laval (Québec) et de l'université de San Diego (Californie)

par Christophe Heil

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Pierre Durand.

Soutenue le 07-06-2010

à Evry-Val d'Essonne , dans le cadre de Sciences de la société .

Le président du jury était Olivier Martin.

Le jury était composé de Claude Durand, Jacques Fossey.

Les rapporteurs étaient François-Xavier Merrien.


  • Résumé

    Depuis près de trente ans et avec une accélération croissante, l’autonomie de la science et la reconnaissance de sa singularité ne cessent d’être remises en question. L’établissement progressif de la technoscience modifie en profondeur les missions des universités, l’ethos de la communauté scientifique, les relations entre recherche et industrie. Cette thèse analyse le long processus de mutation qui caractérise la recherche au sein des économies occidentales en se centrant sur la problématique suivante : comment les nouvelles exigences politico-économiques transforment-elles le système de recherche français ? Quelles pratiques collaboratives promeuvent-elles entre les secteurs public et privé ? Quelles mutations affectent les pratiques de recherche de la communauté scientifique et quelles en sont les conséquences envisageables sur les orientations de la recherche scientifique ? Pour y répondre, nous étudions la manière dont le pilotage de la recherche s’est accentué au cours de la dernière décennie, depuis le développement progressif du new public management jusqu’aux dernières réformes : mise en place de la LOLF, création de l’ANR, systématisation de l’évaluation à la suite de la création de l’Aeres. Pour mieux comprendre les logiques en cours, trois terrains ont été étudiés : le campus universitaire de l’Université d’Evry Val d’Essonne ; celui de San Diego, au sein de l’Université de Californie ; le biopôle de Laval, au Canada. Cette thèse décrit la modification progressive de la gouvernance des structures de recherche et de leur organisation, en défendant l’idée que de l’identité de chercheur, la communauté scientifique acquiert progressivement celle de technologue.

  • Titre traduit

    From science to technoscience, from researchers to technologists : the examples of the genopole of Evry, of the biopole of Laval (Quebec) and of the university of San Diego, California (USA)


  • Résumé

    For nearly thirty years and with increasing acceleration, the autonomy of science and the recognition of its uniqueness have been constantly questioned. Its process of technicization and the development of new forms of funding have gradually undermined the balance that existed between science and society. The gradual development of technoscience deeply changed the goals of universities, the ethos of the scientific community, the relations between research and industry. This thesis aims to analyze and figure out the long mutation process that has been characterizing research in western countries over the three past decades, by focusing on the following key questions: how do new politico-economic demands transform the french research system ? What collaborative practices will they promote between the public and private sectors? What changes will affect the research practices of the scientific community and what are the possible consequences on the evolution of scientific research? To answer to these questions, we study how the steering of research has been increasing over the last decade, from the gradual development of new public management to the last reforms: establishment of LOLF, creation of ANR, systematic evaluations following the creation of Aeres. To better understand the current processes, three fields were studied: the campus of the University of Evry Val d'Essonne, the University of California, San Diego, and the biopole of Laval, Canada. This thesis describes the gradual and structural change of the governance of research organizations, and argues that, from the identity of researchers, the scientific community gradually acquires the identity of technologists.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.