Le royaume d'Israël dans la première moitié du VIIIe siècle avant notre ère : analyse critique des sources épigraphiques, bibliques et archéologiques

par Matthieu Richelle

Thèse de doctorat en Langues, histoire et civilisations des mondes anciens

Sous la direction de André Lemaire.

Soutenue en 2010

à l'EPHE .

Le jury était composé de François Bron.


  • Résumé

    Cette thèse examine les trois types de sources historiques disponibles pour l’histoire du royaume d’Israël durant la première moitié du VIIIe s. Av. N. è. En premier lieu, les textes en paléo-hébreu issus de ce royaume et de cette période sont analysés d’un point de vue épigraphique et historique. Il en résulte des propositions de correction avec quelques conséquences sur les données onomastiques et toponymiques, ainsi qu’une reprise du dossier des réalités socio-économiques à l’arrière-plan des ostraca de Samarie. Les informations pertinentes des inscriptions provenant de pays étrangers, ou de celles trouvées en Israël mais écrites en araméen ou en phénicien, font l’objet d’une synthèse. Dans un second temps, les textes bibliques concernés (principalement dans les livres des Rois et d’Amos) sont analysés en détail au moyen des critiques textuelle, rédactionnelle et historique ; un bref chapitre examine les passages pertinents des Antiquités judaïques. Notamment, la comparaison du texte massorétique et de la Septante en 2 Rois 13. 10-25 ; 14. 8-16 permet une reconstitution inédite d’une partie de l’histoire du texte, travail poursuivi par la critique rédactionnelle. La troisième partie présente une synthèse à jour des données archéologiques relatives aux principaux sites du royaume d’Israël (stratigraphie, chronologie et découvertes majeures), et aux prospections de surface. Enfin, une conclusion historique sur la période étudiée peut alors s’appuyer sur les sources qui ont été analysées de manière critique, ce qui permet de constater des recoupements entre les trois types de données, de relever les éléments qui paraissent assurés mais aussi les incertitudes qui demeurent

  • Titre traduit

    The Kingdom of Israel During the First Half of the Eighth Century B. C. : critical Analysis of the Epigraphical, Biblical and Archaeological Sources


  • Résumé

    This thesis examines the three types of historical sources available for the history of the kingdom of Israel during the first half of the 8th century B. C. E. Firstly, the texts in Paleo-Hebrew from this kingdom and this period are analysed from an epigraphical and historical point of view. As a result, some corrections are suggested which have several consequences on the onomastic and toponymic data, as well as a re-evaluation of the socio-economic realities behind the Samaria ostraca. The appropriate information from foreign inscriptions or those found in Israel but written in Aramaic or Phoenician is summarised. Secondly, the relevant Biblical texts (principally in the books of Kings and Amos) are analysed in detail using textual, redaction and historical criticism; a short chapter examines the applicable passages in the Jewish Antiquities. In particular, the comparison of the Masoretic text and the Septuagint in 2 Kings 13:10-25 and 14:8-16 makes way for a new reconstruction of part of the history of the text, which is continued by the redaction criticism. The third section presents an up-to-date summary of the archaeological data relating to the main sites in the kingdom of Israel (stratigraphy, chronology and major discoveries) and to surveys. Finally, a conclusion from a historical point of view on the period derives from the sources that were analysed from a critical perspective, which shows the cross-references between the three types of data, and enables us to identify the elements that appear to be firmly established as well as the uncertainties that remain

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (738, 302 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 683-738

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Collège de France (Paris). IPOA-Bibliothèque de l'institut d'études sémitiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH Ric (1)
  • Bibliothèque : Collège de France (Paris). IPOA-Bibliothèque de l'institut d'études sémitiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH Ric (2)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 391 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12746
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 391 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.