Utilisation de la détection cohérente pour les systèmes de transmission optique à 40 Gb/s et 100 Gb/s

par Oriol Bertran Pardo

Thèse de doctorat en Electronique et communications

Sous la direction de Yves Jaouën et de Sébastien Bigo.

Soutenue en 2010

à Paris, Télécom ParisTech .


  • Résumé

    La prochaine génération d'infrastructures de communication par fibre optique comprendra des systèmes de transmission longue distance avec du multiplexage en longueur d'onde (WDM) à 40 et 100 Gb/s, et sera très probablement basée sur la détection cohérente. Le travail de thèse décrit dans ce manuscrit étudie ces systèmes. Nous démontrons d'abord leur tolérance inégalée à des effets physiques linéaires de propagation, grâce au traitement numérique du signal réalisé dans le récepteur. Néanmoins, les systèmes optiques peuvent être limités aussi par des effets non-linéaires de propagation. Cette thèse explore le comportement non-linéaire des signaux détectés avec un récepteur cohérent, spécialement quand ils sont multiplexés en polarisation. Nous avons particulièrement étudié l'évolution d el'impact des non-linéarités quand le débit augmente de 40 et 100 Gb/s, en démontrant que l'augmentation du débit accroît la tolérance à certaines non-linéarités. Cette thèse examine également l'interaction entre la dispersion modale de polarisation (PMD) et les non-linéarités. Contrairement aux systèmes existants, nous avons prouvé que, lorsque la PDM est distribuée, elle s'avère souvent être bénéfique en réduisant les pénalités causées par les non-linéarités. Au contraire, quand la PMD est localisée, elle peut augmenter la dégradation causée par les dites non-linéarités.

  • Titre traduit

    On coherent detection for optical transmissions at 40 GB/S and 100 GB/S


  • Résumé

    The next generation of fibre-optic internet infrastructure will involve long-haul transmission systems with wavelength-division-multiplexed (WDM) channels at 40 and 100 Gb/s, and will be most likely based on coherent detection. This thesis focuses on these systems. We first demonstrate their unparallaled tolerance to linear fibre impairments, thanks to digital signal processing in the receiver, making them compatible with the legacy fibre infrastructure. Nevertheless, on top of linear fibre effects, optical systems may be limited by nonlinear fibre effects. This thesis gives insights on the nonlinear behaviour of signals detected with a coherent receiver, especially when multiplexed in polarisation. We show that the two polarisation components interact nonlinearly, which limits the system reach, even if a single channel is used. We particularly investigate the evolution of the impact of nonlinearities when increasing the bit rate from 40 to 100 Gb/s. We demonstrate that moving to higher symbol rates increases the tolerance to cross nonlinearities. This thesis also gives further insight on the interaction between polarisation mode dispersion (PMD) and nonlinearities. Unlike legacy systems, we have proved that, when distributed, PDM often turns out to be beneficial by reducing these nonlinear-induced penalities. On the contrary, when lumped, PDM may further increase the detrimental impact of nonlinearities. Finally, as a proof of the carriers' interest in 100 Gb/s technologies, this thesis reports the results of a field trial we have recently conducted on Telefónica's network in Spain showing the potential of coherent technologies to upgrade already deplyed networks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (ix-183 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 199 réf. bibliogr. Résumé étendu en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Télécom ParisTech. Bibliothèque scientifique et technique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 8.2542 BERT
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.