Etudes des mécanismes de régulation de la transcription par le récepteur des androgènes dans les cellules de prostate humaines

par Dogus Murat Altintas

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Jacques Samarut.

Soutenue en 2010

à Lyon, École normale supérieure .

  • Titre traduit

    Studies of mechanisms of the regulation of transcription by the androgen receptor in the immortalized human prostate cells


  • Résumé

    Le récepteur aux androgènes (AR) appartient à la superfamille des récepteurs nucléaires. Il s'agit d'un facteur de transcription ligand-dépendant qui contrôle directement la transcription des gènes cibles par le biais de la liaison à des éléments sensibles aux androgènes (ARE) dans le génome. AR est impliqué dans le développement de la prostate mais également dans toutes les étapes de la carcinogénèse prostatique. Durant la thèse, nous nous sommes intéressés aux mécanismes de régulation de la transcription par le récepteur aux androgènes dans une lignée cellulaire immortalisée non tumorigénique. Nous avons montré que l'expression des gènes cibles de AR est spécifique de la phase G1 du cycle cellulaire. Nous expliquons cette cinétique par l'expression du co-répresseur NCoR restrainte à la phase S. Ces cellules synchronisées ont été utilisées comme outil de recherche de nouveaux gènes cibles de AR.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 140-166. 367 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.