Étude d'un modèle simplifié pour l'analyse de cycle de vie des bâtiments

par Sébastien Lasvaux

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de Bruno Peuportier.

Soutenue en 2010

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Les préoccupations énergétiques et environnementales sont de plus en plus au cœur du processus de conception des bâtiments. L'approche couramment retenue pour évaluer la performance environnementale d'un bâtiment est la méthode d'Analyse de Cycle de Vie (ACV). Cette méthode utilise, à ce jour, un nombre de données très important pouvant parfois être une limite pour son application. Par exemple, il est difficile pour certains fabricants de fournir des inventaires sous la forme de plusieurs centaines de flux. De même, l'interprétation des résultats à l'aide d'une dizaine d'indicateurs environnementaux peut paraître complexe pour les professionnels du bâtiment. Dans ce contexte, l'objectif de cette recherche est d'étudier un modèle simplifié pour l'ACV des bâtiments. Pour cela, une base de données simplifiée de flux d'inventaire de cycle de vie sur les matériaux, produits de construction et procédés est dans un premier temps développée. Elle est composée de données des bases Ecoinvent et INIES à l'aide d'une nomenclature homogénéisée. L'utilisation de méthodes statistiques permet ensuite de mettre en évidence les limites et potentialités de la simplification du modèle ACV. Des modèles simplifiés d'évaluation des impacts reliant les flux et les indicateurs de l'ACV sont notamment mis au point. Ils permettent préalablement aux applications utilisant la base de données, d'identifier les flux qui sont les plus déterminants dans l'impact environnemental d'un bâtiment. La compréhension des conséquences de la simplification du modèle et les méthodes statistiques utilisées dans ce travail permettent alors de mieux cerner la fiabilité des ACV simplifiées appliquées aux produits de construction et aux bâtiments.

  • Titre traduit

    Study of a Simplified Model for the Life Cycle Assessment of Buildings


  • Résumé

    Energy and environmental aspects are more and more integrated in the design process of buildings. Life Cycle Assessment (LCA) is generally used to assess the environmental performance of buildings. This method uses to date a high number of data which can be a limiting aspect for its application. For instance, it can be difficult for some manufacturers to give life cycle inventory (LCI) gathering several hundreds of flows. In addition, the interpretation of the results with about ten environmental indicators can be complex for the building practitioners. In this context, the aim of this research is to study a simplified model for the LCA of buildings. A simplified life cycle inventory (LCI) database gathering building materials, products and processes is first developed. It is composed of data from the Ecoinvent and INIES database with the help of a homogeneous nomenclature. The use of statistical methods then enables to assess the relevance of simplification of the LCA model. Simplified life cycle impact assessment (LCIA) model are built between the LCI flows and the LCIA indicators. They enable previously to the applications using the database to identify the flows that are the most significant in the environmental impact of a building. The understanding of the consequences of the simplification of the LCA model and the statistical methods used in this work enable to better appreciate the reliability of simplified LCA applied to building products and buildings as a whole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (400 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-312

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.708 CCL TH 1327
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.707 CCL TH 1327
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.