Apprentissages et couplages dans l'entreprise complexe : le cas de la conception collaborative dans le domaine aéronautique

par Colin Lalouette

Thèse de doctorat en Sciences et génie des activités à risques

Sous la direction de Bernard Pavard et de Jean-Marie Jacques.

Soutenue en 2010

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de comprendre les phénomènes de couplages et d'apprentissages lors de projets en conception collaborative. Nous revisitons le modèle d'apprentissage organisationnel par le concept générique de couplage afin de proposer une analyse originale des systèmes organisationnels. Ce cadre conceptuel permet d'étudier les couplages forts et faibles représentatifs, respectivement, des activités formelles et informelles d'apprentissage entre individus au sein de collectifs. Ces deux types de couplages permettent une approche dialectique adaptée à l'analyse des dimensions rationnelles et indéterministes d'une organisation. Même si les couplages forts prévalent en conception collaborative, nos résultats montrent que les couplages faibles sont essentiels car ils assurent des régulations systémiques, à l'instar de rétroactions ou d'auto-organisation, permettant aux acteurs d'apprendre sur des modes différents. Finalement, nous présentons une liste de facteurs comportementaux, structurels et environnementaux contribuant à la performance et la fiabilité d'un nouveau modèle d'entreprise qualifié par l'expression d'entreprise complexe.

  • Titre traduit

    Learning and coupling within the complex enterprise : the case of common design in the aeronautical domain


  • Résumé

    The objective of this thesis is the understanding of learning and coupling phenomena during common design projects. We revisit the organizational learning model by the generic concept of coupling in order to propose an original analysis of organizational systems. This conceptual framework enables to study loose ant tight couplings which are representative, respectively, of formals and informal learning activities between individuals within collectives. These two kinds of coupling enable a dialectical approach which is adapted to analyze rational and indeterministic dimensions of an organization. Even if tight couplings prevail during a common design, our results show that loose couplings are essential because they do systemic regulations – such as feedbacks or self-organisations – enabling actors to learn in different ways. Finally, we present a list of behavioural, structural and environmental factors contributing to performance and reliability of a new organisation model qualified by the expression of complex enterprise.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (415 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.401-415

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.340 CCL TH 1276
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.341 CCL TH 1277
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.