Les objets de l’identité arménienne : de l’observation des façons de faire avec les objets à la captation du lien identitaire : enquête de terrain en région parisienne

par Stéphanie Vuillemin-Prudhomme

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Marc Abélès et de Henri-Pierre Jeudy.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    A partir d'observations menées en région parisienne sur les objets arméniens, ma recherche s'inscrit dans le cadre renouvelé de l'anthropologie des sensibilités. L'observation fine des manières de faire avec les objets en entretien est considérée dans ce travail comme un moyen de capter la complexité du lien identitaire en diaspora. Mettre en perspective les enjeux de la situation d'entretien et les processus qui identifient les choses permet avant tout de rendre compte du fait que les objets sont des choses matérielles et immatérielles qui sont objectivées - qui prennent consistance - au cours d'une mise en relation. Travailler à la croisée des questions d'identité et d'objet permet également de saisir le fait que les processus d'identification se forment et se déforment au fur et à mesure que l'altérité se construit. Dans cette construction, l'identité apparaît d'abord comme un objet qui est donné à voir à travers une histoire et une territorialité stéréotypées. Elle apparaît ensuite comme un sentiment identitaire au fur et à mesure que s'avancent les goûts et les préférences de chacun. Observer les façons de faire avec les objets en entretien permet, en définitive, de saisir les intrications qui jouent entre les différentes identités/altérités.

  • Titre traduit

    The objects of the Armenian identity : from the observation of the manners to do with objects to the captation of the identity link : investigation in Parisian area


  • Résumé

    From observations taken in the Parisian area about Armenian objects, my research is in line with the new anthropology of sensitivenesses. The fine observations of the manners to do with objects during the interview is considered here asa means to obtain (touch?) the complexity of the identity link in diaspora. Put in perspective the issues of an interview and the process that identify things, allows realizing the fact that the objects are material and intangible things which take consistence during a placement of relation. Work to the crossing of the questions of identity and of objects allows equally to seize the fact that the processes of identification form themselves and distort themselves while the otherness contruct itself.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (415 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 404-415

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.