Au-delà de la biomédecine : mythes, maladie et guérison chez les Indiens Baré en Amazonie

par Aparecida Maria De Morais Gourevitch

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Jean-Pierre Dozon.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La présente thèse est fondée sur une ethnographie effectuée dans l'ethnie Baré (Arawak - Brésil/Venezuela). Lors du contact avec les Blancs, l'ethnie Baré a subi un fort impact. Elle a même été considérée un temps comme disparue au Brésil. Or, les Baré sont "réapparus" avec une culture riche dans laquelle leurs croyances et pratiques traditionnelles sont mêlées à de nombreux éléments "greffés" provenant d'autres ethnies du Rio Negro ainsi qu'aux croyances et pratiques du catholicisme populaire comme l'utilisation de certains saints dans leurs pratiques de guérissage. J'y étudie l'interaction entre l'imaginaire baré et les représentations de la maladie, l'étiologie et le traitement des maux qui ne ressortissent pas à la biomédecine et j'analyse les différentes modalités de la médecine traditionnelle, celles des pajés (chamans), ainsi que les formes du recours des Indiens à la médecine occidentale et/ou à la médecine traditionnelle. En outre, je me suis attachée à l'analyse de l'importance respective de chaque thérapeutique et du ressenti des Baré quand une de ces médecines est absente. La médecine traditionnelle des baré, basée sur leur cosmogonie tant ancestrale qu'actuelle et sur leur mode de vie, apparaît comme fondamentale et efficace pour soigner un grand nombre des maladies provoquées par des causes qu'ils considèrent comme surnaturelles (sorcellerie, emposonnement), ainsi que par d'autres dangers liés à leur environnement naturel. La médecine traditionnelle apparaït donc, aux yeux des Baré, comme nécessaire et, à la fois, complémentaire à la biomédecine, avec laquelle elle forme une paire subjectivement efficace.

  • Titre traduit

    Beyond biomedicine : myths, illness and healing among Baré Indians in Amazonia


  • Résumé

    This thesis is based on an ethnography realized in the Indian group Baré (Arawak of Brazil and Venezuela). This ethnic group was submitted to a strong impact during the contact with Whites and even, for a moment, has been considered as disappeared in Brazil. However, Baré then reappeared with a very rich culture: at the same time as they kept their beliefs and traditional practices, they "grafted" on it various cultural items from Rio Negro's other ethnic groups and, too, beliefs and practices linked with popular catholicism, notably with some saints they are using in some healing requests. I study the interaction between baré myths, diseases and healing practices in the light of baré imaginary and their representations of illness, origins and treatments of the ailments which arte normally treated by biomedicine. I also analyse the different forms of traditional medicine, notably those of the pajés (shamans), as well as the various modalities of using both western and/or traditional medicine. In addition, this work analyses the respective importance of every therapeutics and the Baré's feeling when one of them is lacking. The Baré's traditional medicine, grounded on their myths or ancestral and actual beliefs and their way of life, appears to be fundamental and efficient to treat a great number of diseases with "supernatural" origin (sorcery, intoxication), as well as other natural environmental dangers. Traditional medicine appears to them as necessary and, at the same time, complementary to the biomedicine, with which it forms a subjectively effective pair.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (465 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 407-428. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.