Les peintures murales d’Orgosolo en Sardaigne : étude anthropologique

par Francesca Cozzolino

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Béatrice Fraenkel.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette enquête s’est donnée pour objectif de décrire et analyser le phénomène des « murales » en Sardaigne tout au long de son évolution, de la fin des années 1970 à aujourd’hui. Elle cherche à déterminer l’usage de ces artefacts avant tout dans le village d’Orgosolo – où ce phénomène a vu le jour – à comprendre comment la pratique de la peinture murale a marqué l’histoire et la vie sociale de ctte communauté. La dimension anthropologique prime dans ce travail, pour la réalisation duquel nous nous sommes attaché à faire l’ethnographie d’une pratique artistique. L’étude met en avant la richesse d’un cas de peinture murale tout à fait singulier, qui se diffuse dans toute l’île et permet de saisir comment ces artefacts sont devenus un bien patrimonial, à la suite, d’une part, d’une adaptation au marché touristique, et de l’autre, d’une opération institutionnelle. Cette recherche est largement exploratrice et part du constat que les travaux sur la peinture murale dans une perspective anthropologique sont très rares. Elle met à profit différents travaux d’ethnographes portant sur la notion d’exotisme et les enjeux liés au tourisme dans une perspective anthropologique (Satta, 2001 et Ciarcria, 2003), elle s’appuie sur des travaux d’anthropologie de l’écriture (Fraenkel, 1995, 2001 et 2005), ainsi que d’une sociologie de l’art travaillant sur la notion d’artification (Shapiro 2004, 2007 et Heinich 2008).

  • Titre traduit

    The Orgosolo’s murals in Sardinia : an anthropological study


  • Résumé

    This investigation has the objective to give a description of the phenomenon « murals » in Sardinia in its different moments of evolution from the late 1970s to today. It seeks to determine the use of these artifacts primarily in the village of Orgosolo – where this phenomenon has emerged – to understand how the practice of mural painting has marked the history and the social life of this community. The anthropological aspect comes first in this work, which has led us to realize the ethnography of an artistic practice. The analysis highlights the richness of a case of mural painting quite singular, which is spreading, throughout the island and helps seize how these artifacts have become a patrimonial property, due to, on one hand, an adaptation to the tourist market, and on the other an institutional process. This research is largely exploratory and based on the fact that work on murals in an anthropological perspective are very rare. Rather it leverages on works of ethnographers who worked the notion of exoticism and issues related to tourism from an anthropological perspective (Satta, 2001 and Ciarcia, 2003), on various anthropological works of writing (Fraenkel, 1995, 2001 and 2005), and on a sociology of art working the concept of artification (Shapiro 2004, 2007 and Heinich 2008).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Éditions Karthala à Paris

Peindre pour agir : muralisme et politique en Sardaigne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (466 p., 163 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 440-460.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12711
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Éditions Karthala à Paris

Informations

  • Sous le titre : Peindre pour agir : muralisme et politique en Sardaigne
  • Dans la collection : Hommes et société
  • Détails : 1 vol. (291 p.)
  • ISBN : 978-2-8111-1719-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [275]-287. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.