Le mouvement des chômeurs en France : rites, croyances et dynamique politique

par Seung Yeon Kim

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Marc Abélès.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette étude examine dans une perspective globale et comparative quatre différentes organisations de chômeurs; Agir ensemble contre le Chômage!(AC!), l'Association Pour l'Emploi, l'Information et la Solidarité (APEIS), le Mouvement National des Chômeurs et des Précaires (MNCP), et le Comité-chômeurs de la CGT. Le mouvement en tant qu'organisation se fonde d'abord sur ses pratiques quotidiennes, périodiques ou occasionnelles, dans lesquelles les éléments rituels et symboliques légitiment un groupe militant en tant qu'unité identitaire. Les pratiques rituelles prennent des significations fonctionnelles différentes dans chaque organisation, et cette différence n'est pas indépendante de celle qui existent quant aux valeurs et croyances militantes, construites à la fois collectivement et individuellement. Néanmoins, cette pluralité organisationnelle dans le mouvement n'empêche pas que ses divers lignages militants se coordonnent entre eux. Depuis sa naissance, dans les années 1980, à l'initiative de deux lignages socialistes et deux lignages communistes, les groupes militants fusionnent à des niveaux variables, local, national ou international, selon la période de mobilisation. Et cette structure segmentaire confère au mouvement une dynamique politique et entraîne également des mutations. Cette thèse explique le mouvement des chômeurs à travers ses groupes dans leurs liens diachroniques et synchroniques, et montre qu'il n'y a pas de contradictions entre structure et changement.

  • Titre traduit

    The movement of the unemployed in France : rituals, beliefs and political dynamic


  • Résumé

    This study analyzes in a global and comparative prospective four different organizations of the social movement of the Unemployed in France - act together against the unemployment (AC!); Association for employment, information and solidarity (APEIS); National Movement of the unemployed and the precarious (MNCP); the unemployed Committee of the confederation of Union Workers (CGT). The movement as an organization affirms itself in its ordinary, periodic or occasional practices, in which ritual and symbolic elements legitimate a militant group in its identity unity. This ritual practices have different functional significations in each organization, and this organisational difference is not independent of various militants' values and beliefs, collectively and individually constructed. Nevertheless, this organizational plurality doesn't forbid the movement to cooperate within its different militants' lineages. Since the 1980's when two socialist lineages and two communist lineages initiate the movement, militant groups assemble in various level, local, national and international, in reference to the time of mobilization. This segmentary structure confers on the movement political dynamic and mutation at the time. This these explains the French movement of the Unemployed in terms of its militant groups in their diachronic and synchronic networks, and shows us that there is no contradiction between structure and change.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par l'Harmattan à Paris

Chômeurs : anthropologie d'un mouvement social


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (517 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 461-492

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12279
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Chômeurs : anthropologie d'un mouvement social
  • Dans la collection : Socio-anthropologie
  • Détails : 1 vol. (279 p.)
  • ISBN : 978-2-343-03842-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 251-272. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.