Le temps de la conversation : anthropologie linguistique des chats dans les cybercafés de Tananarive (Madagascar)

par Maud Verdier

Thèse de doctorat en Anthropologie linguistique

Sous la direction de Michel de Fornel.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La présente étude d'anthropologie linguistique porte sur les interactions médiatisées dans les cybercafés de Tananarive (Madagascar) que nous analysons selon l'approche conversationnelle d'orientation ethnométhodologique. Nous étudions les chats comme des pratiques situées à partir d'enregistrements audiovisuels - et non pas comme on le fait ordinairement à partir de leurs traces écrites. Le cadre théorique est celui de l'anthropologie linguistique américaine dont nous exposons les fondements théoriques et les domaines de recherche récents. Nous présentons le champ français en montrant tout ce que les études sur la langue et la parole malgaches doivent à Jean Paulhan. Cette étude ethnographique des interactions médiatisées s'organise autour de trois thèmes centraux en anthropologie linguistique, la temporalité des échanges, l'indexicalité et l'idéologie linguistique. Interroger la temporalité des échanges est indispensable pour expliquer divers phénomènes interactionnels propres à l'activité de chat ainsi que la spécificité de l'espace, que nous appréhendons en termes de cadres de participation. Une place importante est accordée à divers types de phénomènes indexicaux, les index référentiels, au travers d'une analyse de l'emploi des locatifs malgaches dans les situations de chat, et les index non référentiels, à partir de l'étude de plusieurs particules énonciatives. Enfin, l'analyse des indices de contextualisation permet de prendre en compte la dimension méta pragmatique et de mettre au jour les processus de construction des idéologies linguistiques.

  • Titre traduit

    Time to chat : linguistic anthropology of chat activities in the cybercafes of Tananarive, in Madagascar


  • Résumé

    Our thesis is a contribution to different complexes of research literature - human computer interaction, computer mediated communication - in a bilingual situation (Malagasy and French). Based on video recordings of chat room activities in several cybercafés of Tananarive (Madagascar), we analyze these activities as situated practices in a conceptual framework based on American linguistic anthropology. We also present the French field and particularly the intellectual J. Paulhan whose original analyses on Malagasy language have been so acute. Our ethnography of computer mediated communications is organized in the three main domains of research of linguistic anthropology: temporality, indexicality and linguistic ideology. We study interactional phenomenon due to the temporality of the organization of chat activities, also inscribed in specific spaces that we analyze in terms of sequential organization and participation frameworks. Our analysis bring it bear on focused description of three varieties of indexicality. First, the deictic system of locative in Malagasy is examined on the basis of the study of the usage of such pronouns in chat activities. Then, we study non referential index on the basis of our study of the enonciative particles in Malagasy chat. Finally, analysis of some contextualisation cues reveals the fundamental role of the metapragmatic dimension and demonstrate the process by which linguistic ideologies are constructed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (710 p. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 645-678

Où se trouve cette thèse ?