Le mouvement du monde : croissance, fécondité et régénération sociale chez les Ngobe de Costa Rica et de Panama

par Corine Le Carrer

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Cécile Barraud.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La société Ngobe, étudiée au travers de rituels, accorde une place privilégiée au mouvement vif comme expression de la vie longue. Les rites de naissance et de puberté, masculine et féminine, composant en partie le cycle ka, instituent ce mouvement vif de la vie dont la croissance humaine dépend. Alors que la lenteur qui définit l'état de grossesse vient le contrarier. Pendant la gestation, les activités du couple, leurs interactions sociales et leurs rapports au gibier sont fortement réglementés car la grossesse entrave la croissance humaine et animale. A l'image de la plante adventice ka qui donne son nom au cycle cérémoniel, les rites étudiés représentent la croissance des hommes de manière similaire à celle des végétaux, eu égard aux temporalités des productions vivrières, différentes selon qu'il s'agit de celles des arbres ou des plantes. A un niveau, la femme est comparable à un arbre inaugurant sa fécondité par le premier enfant conçu, l'enfant mubaj, dont l'identique sur le plan arboricole est le premier cacao de la première fructification du cacaoyer, kwa mubaj. Véritable rejeton, l'enfant mubaj active la fécondité d'une femme, ouvre la descendance d'un couple sans entraîner à sa suite une ordre des naissances, offrant la dimension atemporelle la plus originale de cette société. Au long de ces rites se manifeste la notion bromon liée à la mise au monde de corps récents. La distribution bromon régénére le groupe territorial (-bu) nommé, dans lequel s'insère le nouveau-né, auquel il appartiendra s'il grandit sur la terre de ce groupe. L'enjeu ngobe des rites est de faire que jamais ne se ralentisse le mouvement vif exprimant la vie afin de pérenniser le monde.

  • Titre traduit

    Moving the world : growth, fertility and social renewal among the Ngobe of Costa Rica and Panama


  • Résumé

    The Ngobe society as studied through out rituals appears to praise brisk movement representing long life. Masculine and feminine puberty as well as birth ritual of the ka cycle institute the life brisk movement on which human growth is depending, while slowness defining pregnancy contravene this life-giving motion. Spouses' activities, social interactions and relationships with hunting game are strongly restricted along maternity since pregnancy impedes the growth of humans and animals. Alike the self-propagating ka that gives the name to the ceremonial cycle, the rituals examined here express growth of humanity in a ways evoking plant growth, parallel to specific timely steps of the food-producing cycle depending on referring either trees or plants. On one level, the giving birth woman is close to a tree while initiating her acknowledged fecundity with her very first born, the mubaj child that matches the kwa mubaj - the first cacao of the first cacao-tree's fructification. As a kind of offshoot, the mubaj offspring triggers female fecundity, open path to the couple's progeny without creating any elderly order, the most distinctive timeless dimension of the Ngobe society. Emerging only within the considered rituals, the notion of bromon is tied to giving birth to fresh bodies. Distribution bromon regenerate the named territorial group (-bu) in which comes the newborn and to which he will pertain if he successfully grows up on the group's land. At play in Ngobe's rituals is never slowing down the life brisk movement so the world is perpetually renewed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (500 f., [35] feuillets de planche)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 478-498

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12126
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.