Le féminisme, un tremplin pour l'affranchissement des hommes ? : les perceptions masculines sur les enjeux féministes en France 1997-2007

par Elodie Piel

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christine Castelain-Meunier.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La recherche se fait uniquement avec des hommes. Elle est axée sur les jeunes générations, les héritiers du féminisme des années 1970. Ceux qui ont moins de trente-six ans sont privilégiés. L'étude est réalisée dans trois milieux socio-culturels : milieu urbain, rural, péri-urbain. Dans un premier temps, il importe de relever les représentations immédiates que se font les enquêtés du féminisme. Quelle connaissance ont-ils du sujet ? Quel est l'héritage de l'antiféminisme ? Premier constat : la notion de féminisme est souvent intériorisée à défaut d'être revendiquée. Pourquoi et comment se produit cette intériorisation ? Quelle place occupent les représentations immédiates dans ce phénomène ? Ensuite, la réflexion vise à répertorier les résistances au féminisme. Si les enjeux du mouvement ne sont pas intériorisés ou s'ils sont critiqués, comment l'expliquer ? Le poids des repères traditionnels, les interactions avec le milieu socio-culturel ou avec les femmes ont me importance considérable. Au final, la recherche révèle que grâce au féminisme, les hommes ont changé. Leur expérience de l'égalité avec les femmes s'avère riche d'enseignement, de découverte de soi et de liberté. Elle permet d'explorer des facettes de la masculinité jusque-là inconnues ou refoulées. Elle oblige à se repositionner face aux femmes et aux modèles déjà institués. Elle impose une nouvelle donne dans les rapports de sexe et dans le rapport à soi qui marque un affranchissement : le féminisme a permis aux femmes de s'émanciper du modèle patriarcal, il permet aux hommes de s'en distancier, de dessiner les contours d'une nouvelle identité, d'un sujet masculin affranchi

  • Titre traduit

    Feminism, a starting point for men's liberation? : masculine perspectives on feminism in France 1997-2007


  • Résumé

    The study population is exclusively French men. Specifically of concern is the younger generation of Frenchmen, the inheritors of 1970s feminism. Men under the age of thirty six are of particular interest. The study includes men from three socio-cultural groups: urban, rural and semi-urban. The first section consists of an exploration of the subjects' representation of feminism. What knowledge do they have of the topic? What role does antifeminism play? First observations: Notions of feminism are often interiorized but frequently unconsciously, that is, without a verbalized adherence to its principles. Why and how are feminist principles interiorized? What is happening in society that feminist ideas are interiorized but not acted upon? The second section addresses the resistance that exists to feminism both in French men and in French society in general. How to explain when the feminist cause has not been taken to heart or has been rejected? Traditional values, interactions with the socio-cultural environment or with women, ail have an important influence on how and if feminist values are interiorized. Finally, the study shows that due lo feminism, French men have changed their way of thinking. Their experience of equality with French women is an opportunity to enrich their sense of self as well as a chance to explore deferent facets of their masculinity that were previously unknown or repressed. Feminism obliges men to reposition themselves in their relationship with women as well as with existent models of social behavior. It imposes a new factor in sexual relations as well as in the relation to self-liberation: feminism permitted women to emancipate themselves from the model of patriarchy; it aIso allowed men to distance themselves from that same model, to create the contours of a new identity, a liberated masculine identity

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (524 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 514-524. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-137

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.