Analyse spatio-temporelle des données bioarchéologiques de la population médiévale de l'église Saint-Laurent de Grenoble, Isère : IVe - XVe siècles

par Stephan Naji

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Étienne Hubert.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette étude porte sur les inhumations primaires de la période médiévale (IVe-XVe siècles) de la nécropole de Saint-Laurent de Grenoble, soit 604 individus. Deux objectifs principaux ont été définis. Le premier est la caractérisation de la population au travers de six variables bioarchéologiques et huit variables paléopathologiques. Les résultats décrivent la structure démographique de la population, évaluer la diversité biologique de la population et préciser la nature des différents groupes humains de la nécropole. Le second objectif vise à tester les événements historiques et culturels qui ont le plus marqués la population inhumée. Les résultats ont ensuite été comparés à des populations médiévales proches afin d'établir les spécificités de Saint-Laurent. Les analyses ont été organisées selon l'évolution diachronique du site et la distribution spatiale des données. L'ensemble des résultats souligne une certaine stabilité des conditions générales de vie de la population de Saint-Laurent à l'exception des deux derniers siècles. La période de prospérité et de croissance des XIe-XIIIe siècles et l'impact des crises politiques et sanitaires des XIVe-XVe se reflètent relativement bien dans les données. De même, la christianisation du site et surtout l'établissement des bénédictins en 1012 se traduisent clairement dans nos analyses

  • Titre traduit

    Bioarchaeological analysis of the medieval population of the church of Saint-Laurent (Grenoble, Isère, France), 4th -15th century : spatial and temporal trends


  • Résumé

    This study analyses primary medieval burials (4th-15th centuries A. D. ) from the Saint-Laurent of Grenoble necropolis that is 604 individuals. Two main objectives have been defined. The first is the definition of the population through six bioarchaeological variables and eight paleopathological variables. Results described the demographic structure of the population, outlined biological diversity of the population and defined the various natures of human groups within the cemetery. The second objective tested historical and cultural events that marked the most the buried population. Results were then compared to close medieval populations in order to determine local specificities. Analyses have been organised according to the diachronic evolution of the site and spatial distribution of the data. Results underscore a certain stability of overall life conditions for the Saint-Laurent population except for the last two centuries. The period of growth and prosperity from the 11 th-13th centuries and the impact of political and health crises in the 14th -15th centuries are relatively well documented through our data. Similarly, the Christianization of the site and above all the settlement of the Benedictine monks in 1012 are clearly visible in our analyses

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VI-324, 149 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 304-324. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-131

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.