Politiques et représentations d'une mise en tourisme : le tourisme international en Yougoslavie de 1945 à la fin des années 1960

par Igor Tchoukarine

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Blum.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse examine l' histoire de la mise en tourisme de la Yougoslavie à l'international, de 1945 à la fin des années 1960, à travers l'idée que le politique et le tourisme cultivent des liens qui, par une relation complexe, se manifestent tant dans l'administration du tourisme que dans les représentations textuelles et iconographiques de la Yougoslavie. Divisée en deux parties, la thèse analyse les rôles des institutions politiques et touristiques yougoslaves et les efforts promotionnels que le pays engagea vis-à-vis de la France et de la Tchécoslovaquie les cas du tourisme français et tchèque sont les exemples sur lesquels se base la démonstration. La deuxième partie examine, à travers un corpus de brochures, de guides touristiques imprimés et de récits de voyages, le jeu des similitudes et des différences dans les représentations véhiculées par les ouvrages touristiques yougoslaves destinés à l'étranger et par ceux que les étrangers, Français et Tchécoslovaques, publièrent sur la Yougoslavie de 1918 à la tin des années 1960. Tablant sur un désir d'altérité, celui de rencontrer une Yougoslavie d'exotisme, ces discours sont aussi régulièrement traversés par une dimension politique. De plus, dans un contexte de guerre froide, la relative aisance pour entrer et sortir du territoire devient une caractéristique pérenne de ce pays socialiste. La présence massive de touristes étrangers procure une légitimité additionnelle au pays dont la politique de frontières ouvertes devance celle des autres États socialistes de près d'une décennie, attestant ainsi de l'atypisme du socialisme yougoslave.

  • Titre traduit

    The politics and representations of the development of international tourism in Yugoslavia from 1945 to the late 1960s


  • Résumé

    This dissertation examines the development of international tourism in socialist Yugoslavia from 1945 to the end of the 1960s. It argues that the complex relationship between politics and tourism is manifested both in the administration of tourism and in textual and iconographic representations of Yugoslavia. The thesis has two sections. The first analyzes the role of Yugoslav political and tourist institutions in the promotional effort that the country undertook vis-à-vis France and Czechoslovakia (the two countries that constitute the study's comparative focus). The second part compares Czechoslovak, French, and domestic representations of Yugoslavia through a wide ranger of pre-and post-1945 brochures, tourist guidebooks and travelogues. Within the context of Cold War politics, the development of international tourism in Yugoslavia imparts additional legitimacy on the country, whose open-border policy preceded similar policies in other socialist countries, and affirmed the uniqueness of Yugoslav socialism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XII-487 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 447-487. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-118

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.