L' association des professeurs de mathématiques de l'enseignement public (A. P. M. E. P) : un acteur politique, scientifique, pédagogique de l'enseignement secondaire mathématique du 20e siècle en France

par Eric Barbazo

Thèse de doctorat en Histoire des sciences et des techniques

Sous la direction de Jean Dhombres.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Créée en 1910, l'Association des professeurs de mathématiques de l'enseignement public est un mouvement corporatiste formé par des professeurs de l'enseignement secondaire, c'est-à-dire des professeurs des lycées enseignant depuis les classes de sixième jusqu'aux classes préparatoires aux grandes écoles. Créée dans un premier temps pour soutenir la réforme de 1902 remise en cause par le pouvoir politique, l'APMEP joue le rôle syndical dont sont privés les fonctionnaires durant l'Entre-deux guerres et développe dans le même temps une communication scientifique et pédagogique entre ses adhérents. Elle s'oppose à la mise en place en 1925 des programmes dits d'égalité scientifique et devient petit à petit l'interlocuteur des professeurs de mathématiques auprès du ministère. Après la Seconde guerre mondiale, l'APMEP participe à la transformation des programmes et des méthodes d'enseignement, notamment à l'introduction des mathématiques modernes dans les contenus enseignés. Elle revendique la création en 1969 des Instituts de recherches sur l'enseignement des mathématiques (IREM). La thèse étudie les contenus des quelques 300 bulletins édités par l'association depuis sa création et qui rendent compte de l'évolution de l'enseignement des mathématiques dans le secondaire entre 1910 et 1975. Elle montre le discours politique dans un premier temps tenu par l'association puis le discours scientifique et pédagogique qui se construit dès les années 1920, dans une dimension à la fois nationale et internationale. Enfin, elle étudie quatre personnages principaux depuis la Libération qui ont contribué à l'introduction des mathématiques modernes dans les années 1970

  • Titre traduit

    The association of mathematics teachers of the public school : a politic, scientist and pedagogical actor of high schools of the 20th century in France


  • Résumé

    The « Association des professeurs de mathématiques de l'enseignement public », that is to say the state schools mathematics teacher association is a corporate body created in 1910 and made of Secondary education teachers i. E. , teachers who teach ailleveis from Year 7 groups to the preparation in mathematics and physics for the competitive entrance examination to French Engineering Schools. It was initially created to support the 1902 reform which was questioned by political power and it also acted as a union labour which was forbidden for civil servants in the inter wars years. In the meantime, it developed scientific and pedagogical communication between its members. In 1925, it fought against the implementation of the so-called scientific equality and gradually became the Mathematics teachers' official organisation in relation with the Ministry. After World War 2, the association played a part in the modifications which both the curriculum and teaching methods underwent, especially as regards the introduction of modern mathematics. It daims the creation of the « Instituts de recherches sur l'enseignement des mathématiques» (IREM). This PHD focuses on the study of some 300 notices, edited by the-Association since its creation, showing the evolution of the teaching of Mathematics in secondary schools between 1910 and 1975. To start with this PHD probes into the political ideology the association had in its early days. Then, it studies the •scientific and pedagogical stand which rose in the 1920s, both on the national and international level. Finally, it deals with 4 of the famous personalities which contributed to the introduction of modem mathematics from the end of World War 2 to the 1970s

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (561 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 521-545. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-106

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.