Le paradigme de la complexité et la sociologie : possibilité et limites d'une sociologie complexe

par Alvaro Malaina Martin

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Claude Fischler.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'objectif fondamental de ce travail est d'étudier les rapports entre le « paradigme de la complexité» et la sociologie. Nos concluons que les conditions de possibilité d'une « sociologie complexe », en accord avec le paradigme complexe, sont les mêmes que celles du même paradigme de complexité. Nous constatons l'actuelle division et divorce entre les approches plutôt épistémologiques de la complexité (les « visions du monde» d'auteurs tels que Prigogine, von Foerster, Varela, Maturana, Atlan, Morin, Ibàftez ou Wilden) et les approches plutôt méthodologiques (les « modèles multiagents» de la « nouvelle science des systèmes complexes adaptatifs »). Un paradigme devant inclure pour Thomas S. Kuhn autant une « vision du monde » que des « modèles de réalisations scientifiques», on constate que pour le moment le paradigme de complexité n'existerait pas étant donné la séparation entre les approches théoriques/épistémologiques et pratiques/méthodologiques de la complexité, même si nous envisageons à la fois sa possible émergence future, puisque les deux versants paradigmatiques existent déjà. Finalement, nous constatons les limites de cette sociologie complexe possible, qui s'expriment par les limites actuelles des méthodologies computationnelles de la science de systèmes complexes pour saisir dans sa plénitude la complexité proprement anthropo-sociale.

  • Titre traduit

    The paradigm of complexity and sociology : possibility and limits of a complex sociology


  • Résumé

    The main goal of this work is to study the relationship between the "paradigm of complexity" and sociology. We conclude that the conditions of possibility of a "complex sociology", according to a complex paradigm, are the same as the ones of the paradigm of complexity itself. We remark the current separation. And disjunction between rather epistemological approaches to complexity (the "worldviews" of authors such as Prigogine, von Foerster, Varela, Maturana, Atlan, Morin, Ibâfiez and Wilden) and rather methodological ones (the "agent-based models" of the "new science of complex adaptive systems"). According to Thomas S. Kuhn, a paradigm must include at the same time a "worldview" and "models of scientific realizations ": we observe therefore that the paradigm of complexity does not exist yet considering the separation between theoretical/epistemological and practical/methodological approaches to complexity, even if we can consider as well its possible future emergence, because the two paradigmatic sides already exist Finally, we notice the limits of this possible complex sociology, expressed by the current limits of the computational methodologies of the science of complex systems to catch in its fullness the purely anthropo-social complexity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 411-427. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-98

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.