La brique, la palme et le béton : stratégies de la modernité urbaine à Bagdad, 1921-1958

par Caecilia Pieri

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean-Louis Cohen.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Entre l’imagerie orientaliste qui fait de Bagdad un mirage évanoui, celle des guerres qui tendrait à la transformer en repoussoir et, enfin, la politique de «communication » d'un régime qui a fonctionné trente ans comme un écran entre l'lrak et le reste du monde, peut-on avoir aujourd'hui avoir une vision claire de la ville moderne ? La thèse vise à identifier et interpréter les principales mutations du paysage architectural et urbain bagdadien entre 1921 - mandat britannique, création du royaume national d' lrak -et 1958 - Révolution, chute de la monarchie -, au regard d'un contexte national et international. L'organisation de l'espace urbain et la formation du bâti sont envisagées comme le paradigme d'une identité complexe, ainsi que l'expression des mécanismes de décision et enjeux à l'œuvre dans la mise en place d'une capitale moderne. Pour saisir cette évolution diachronique dans sa multiplicité, trois approches se croisent: analyse des modèles et des processus créatifs, hybridation et modernisation du bâti ; enquête sur la modernisation d' une société à travers l'interaction formes/modes d' habitat et formes/pratiques urbaines; enfin histoire politique, et modernisation de l'Etat sur fond de construction nationale, via celle d'une capitale emblématique.

  • Titre traduit

    Of Brick, of Palm-Ieaf and of Concrete Strategies of the urban modernity in Baghdad, 1921-1958


  • Résumé

    With the Orientalist imagery casting Baghdad a vanished mirage, that of wars tending to transform it into a foil, and finally the "advertising policy" of a regime which functioned for thirty years as a screen between Iraq and the rest of the world, how can a clear perception of the modem city of Baghdad be achieved now? The thesis aims at identifying and evaluating the main stages of transformation of Baghdad's urban and architectural landscape, between 1921 and 1958 within the national and the international context. The organisation of the urban space and the formation of the architectural corpus are envisioned as paradigms of a complex identity, as they embody the various mechanisms of decision at stake in the development of a modern capital city. In assessing this manifold diachronic evolution, three different approaches are intertwined: an enquiry on shaping patterns and processes, within the hybridisation embedded in the modernisation of buildings; an exploration of the modernisation of a society, through the interaction between housing forms/uses and urban forms/practices; finally a study of the historical and political context, and the modernisation of the State, by emphasizing the relationship between nation-building and the construction of an emblematic city.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (454 f., vol.2 non paginé)
  • Annexes : Bibliogr. p.414-447. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-82

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.