Emploi informel et gestion des inégalités sociales en Chine urbaine : les politiques de promotion de « l'emploi communautaire » parmi les « groupes vulnérables » à Chengdu (2006-2009)

par Amandine Monteil

Thèse de doctorat en Socio-économie du développement

Sous la direction de Thierry Pairault.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Trois décennies de réformes ont généré d'intenses bouleversements sociaux : creusement des inégalités de revenu, mais aussi mise en contact de groupes autrefois séparés, par le biais des migrations rurales et du démantèlement du secteur public. Pourtant, les villes chinoises ne sont pas affectées par des mouvements de contestation généralisés. La thèse interroge cette stabilité en s'intéressant à la pluralité de groupes sociaux se partageant le bas de l'échelle sociale, à travers le prisme l'informalité de l'emploi. Celle-ci est abordée non seulement en tant qu'activité génératrice de revenu pour les exclus du salariat, caractérisée par une mise à l'écart de la protection du droit, mais aussi en tant que dimension essentielle de nouveaux modes de sociabilité. Les entretiens menés dans plusieurs quartiers de Chengdu et de Leshan reflètent la mise en place de nouveaux repères, de nouvelles identités, de nouvelles trajectoires individuelles et collectives et de nouvelles relations sociales, fondées sur l'exercice des petits métiers exercés dans la rue, dans de petites échoppes ou à domicile. Depuis peu, les autorités s'efforcent dc mieux réguler et contrôler cet espace social en constante redéfinition, dont les dynamiques leur échappent largement. La mise en œuvre de politiques sociales en faveur des travailleurs «flexible » et la promotion de« l'emploi communautaire» relèvent d'une telle logique. À travers l'emploi informel, c'est la redéfinition d'un contrat social qui est en jeu, tant en termes de cohésion sociale que de relations entre État et société.

  • Titre traduit

    Lnformal employment and management of social inequalities in urban China : "community jobs" promotion policies among "vulnerable groups" in Chengdu (2006-2009)


  • Résumé

    Economic reforms resulted in huge social changes. Beyond the worsening of material inequalities, urban social cohesion is challenged by the new contacts established through internal migrations and the reform of the public sector between groups that used to live separately. However, Chinese cities didn't face massive unrest 50 far. This dissertations question this paradoxal stability by focusing on the various social groups that share the bottom of the pyramid in cities, and their common point: informal employment. This notion not only points out the way people excluded from the salarial system manage to earn their living, and the fact that these violations of the law go hand with hand with a lack of legal protection. More importantly, small-sized informal economic activities are an essential factor of new sociability modes. Interviews performed in several neighborhoods in Chengdu and Leshan illustrate the emergence of new complex identities, new individual and collective trajectories, and new social relations, around the exercising of small informal jobs in streets, small shops or at home. Authorities have recently become more and more conscious of the importance of regulating this moving social space, whose dynamics largely go beyond these control attempts. The implementation of social policies favour of « flexible» workers and the promotion of « community jobs” participate in such an approach. Throught informal employment, the evolution of the social contract is at stake, both in terms of social cohesion and in terms of relationship between state and society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (501 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 407-427. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-48
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 10/EHES/0048
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.