Territoires institutionnels et vécus de la participation en Europe : la démocratie en question au travers de trois expériences (Saint-Denis, Reggio Emilia, Berlin)

par Elise Roche

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Marie-Vic Ozouf-Marignier.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse interroge la relation entre un type de territoire, les quartiers périphériques, et une forme d'approche politique, la démocratie participative. Elle s'appuie sur la comparaison de trois quartiers européens pour comprendre l'origine de la gestion des quartiers périphériques par la mise en place de dispositifs participatifs. En mettant en regard ces expériences avec des mouvements sociaux, de l'après guerre puis de la fin du XIX eme siècle, il apparaît que des résonances existent dans les discours et les pratiques des acteurs. Néanmoins, ces pratiques se rejoignent par l'exigence démocratique qu'elles portent. J'aborde ensuite la question de cette relation entre démocratie participative et territoire par l'examen du rôle de l'altérité dans les expériences participatives : déclencheur a l'échelon micro-local, il est aussi facteur de ciblage a l'échelon macro-local. Ce ciblage conduit à la mise en place de politiques de gestion des quartiers périphériques qui s'accompagnent de la mise en place de dispositifs participatifs. L'examen des conflits micro-locaux générés par des pratiques considérées comme" autres" par les participants aux expérience participatives conduit a comprendre en quoi l'échelle du quartier, et tout particulièrement de l'espace intermédiaire, est privilégiée pour, mettre en œuvre la démocratie participative. Enfin, la démocratie participative est remise en perspective de son acception courante, en tant que méthodologie accompagnant des politiques de cohésion sociale ou de gestion des quartiers périphériques : il s'agit alors de voir en quoi de telles politiques sont compatibles avec les exigences de la démocratie participative.

  • Titre traduit

    The participative democracy in Europe : in and out the istitutionnal territories. Study of the democracy throught three experiences (Berlin Reggio Emilia and Saint-Denis)


  • Résumé

    The present thesis is dedicated to the relationship between the nature of a territory, the suburbs, and participative democracy. This study is realized comparing three European districts in order to understand the European specificity which consists in the participative management of peripheral neighbourhoods. Although quite different, these three experiments present strong similarities as shown in a first part -concrete projects, debates. . . They are then analyzed through the social events occurring after second World War and at the end of the 19th century. Some echos can be pointed out in the actor speeches as well as in the various applications, which are both territorially --and nationally --de pendant. Nevertheless, they converge to meet the democratic requirements especially strong in these territories. The relationship between participative democracy and the location is next examined through the awareness of others and their differences, coined as "otherity". This constitutes an impulse at a local scale and participates to the macro-scale priority settlements, which activates the development of management policies of peripheral neighborhoods. The examination of the micro-scale conflicts due to "otherity" points ' the importance of the local scale and even more of the "out-of-the door"-space in participative democracy conclude, the main issue to be addressed is not to consider the participative democracy as a methodology in social policy but as an aim to attain.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Territoires institutionnels et vécus de la participation en Europe : la démocratie en question au travers de trois expériences (Saint-Denis, Reggio Emilia, Berlin)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (497 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 439-466. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-31

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.