La réception de Rossini au théâtre-italien de 1830 à 1878 : causes et manifestations d'un déclin

par Sophie Belmonte

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Guy Gosselin.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Après une période d'hégémonie dans les années 1820 à Paris, les œuvres de Rossini se maintiennent au répertoire du Théâtre-Italien et côtoient d'autres esthétiques lyriques jusqu'à la fermeture de la salle Ventadour en 1878. En dépit de leurs partialités, les critiques de presse rendent compte des représentations et sont des sources incontournables pour cerner comment une époque perçoit cet art. Grâce un important travail de dépouillements, nous avons essayé de cerner les différentes questions qui surgissent autour des productions de Rossini, tant au niveau de la perception que de la représentation. Plusieurs aspects émergent des chroniques et mettent en lumière la manière dont sont reçus les opéras. De 1830 à 1878, nous nous sommes intéressés à la réception de ces œuvres, ainsi qu'aux paramètres qui la conditionnent. L'œuvre, le livret, et la place qui est réservée au répertoire de Rossini au Théâtre-Italien, sont appréhendés différemment suivant les époques et les critiques. De plus, les commentaires sur les représentations permettent de considérer le rôle capital des chanteurs et leur capacité à entretenir le bel canto malgré les impératifs esthétiques du romantisme qui engendrent un nouveau regard sur les œuvres du maître et créent de nouvelles attentes. Nous nous sommes efforcés de comprendre comment les opéras résistent au temps et quels mécanismes participent peu à peu à leurs déclins, la presse et le public étant à la fois les acteurs et les témoins de ce phénomène

  • Titre traduit

    The welcome of Rossini between l830and 1878 at theatre-italien : causes and outcomes of a declin


  • Résumé

    After a hegemony period in the 1820s in Paris, Rossini's works are maintained in the repertoire of the "Théâtre-Italien" alongside other lyrical aesthetics until the closure of the"Ventadour" hall in 1878. Despite their bias, the press reviews report on performances and represent incontrovertible sources to understand how this art is perceived by an era. Through extensive research, we tried to identify the various matters which arise around the production of Rossini, at the perception and representation level. Several aspects emerge from the chronics and highlight the way of the reception of these operas. We will therefore focus on how these works from 1830 to 1878 had been received as weIl as on the parameters on which this reception depended. The work, the libretto and the piace reserved to the Rossini's repertoire at the "Théâtre-Italien" are apprehended differently according to the different periods and different critics. Furthermore, the performance comments allow to understand ti). E main role of the singers and their ability to maintain the bel canto despite the aesthetic imperatives of romanticism which generate a new view of the master's works and create some new expectations. We tried to understand how the operas resist to time and what are the mechanisms involved in their graduaI decline, the press aI\d the public being both actors and witnesses of this phenomenon

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (545 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 324-328. Notes bibliogr.. Index

Où se trouve cette thèse ?