Développement d'un modèle de flamme épaissie dynamique pour la simulation aux grandes échelles de flammes turbulentes prémélangées

par Itaru Yoshikawa

Thèse de doctorat en Energétique

Sous la direction de Denis Veynante.

Le président du jury était Luc Vervisch.

Le jury était composé de Naser Darabiha.

Les rapporteurs étaient Bénédicte Cuenot, Olivier Colin.


  • Résumé

    La simulation numérique est l’un des outils les plus puissants pour concevoir etoptimiser les systèmes industriels. Dans le domaine de la Dynamique des FluidesNumériques (CFD, "Computational Fluid Dynamics"), la simulation auxgrandes échelles (LES, "Large Eddy Simulation") est aujourd’hui largementutilisée pour calculer les écoulements turbulents réactifs, où les tourbillons degrande taille sont calculés explicitement, tandis que l’effet de ceux de petitetaille est modelisé. Des modèles de sous-mailles sont requis pour fermer leséquations de transport en LES, et dans le contexte de la simulation de la combustionturbulente, le plissement de la surface de flamme de sous-maille doitêtre modélisé.En général, augmenter le plissement de la surface de flamme de sous-maille favorisela combustion. L’amplitude de la promotion est donnée par une fonctiond’efficacité, qui est dérivée d’une hypothèse d’équilibre entre la production etla destruction de la surface de flamme. Dans les méthodes conventionnelles,le calcul de la fonction d’efficacité nécessite une constante qui dépend de lagéométrie de la chambre de combustion, de l’intensité de turbulence, de larichesse du mélange de air-carburant etc, et cette constante doit être fixée audébut de la simulation. Autrement dit, elle doit être déterminé empiriquement.Cette thèse développe un modèle de sous-maille pour la LES en combustionturbulente, qui est appelé le modèle dynamique de flammelette épaissie (DTF,"dynamic thickened flamelet model"), qui détermine la valeur de la constanteen fonction des conditions de l’écoulement sans utiliser des données empiriques.Ce modèle est tout d’abord testé sur une flamme laminaire unidimensionnellepour vérifier la convergence de la fonction d’efficacité vers l’unité (aucun plissementde la surface de flamme de sous-maille). Puis il est appliqué en combinaisonavec le modèle dynamique de Smagorinsky (Dynamic Smagorinskymodel) aux simulations multidimensionnelles d’une flamme en V, stabilisée enaval d’un dièdre. Les résultats de la simulation en trois dimensions sont alorscomparés avec les données expérimentales obtenues sur une expérience de mêmegéométrie. La comparaison montre la faisabilité de la formulation dynamique.

  • Titre traduit

    Development of the dynamic thickened flame model for large eddy simulation of turbulent premixed combustion


  • Résumé

    Numerical simulation is one of the most powerful tools to design and optimizeindustrial facilities. In the field of Computational Fluid Dynamics (CFD),Large Eddy Simulation (LES) is widely used to compute turbulent reactingflows, where larger turbulent motions are explicitly computed, while only theeffect of smaller ones is modeled. Subgrid models are required to close thetransport equations in LES, and in the context of the simulation of turbulentcombustion, the subgrid-scale wrinkling of the flame front must be modeled.In general, subgrid-scale flame wrinkling promotes the chemical reaction. Themagnitude of the promotion is given through an efficiency function derivedfrom an equilibrium assumption between production and destruction of flamesurface. In conventional methods, the calculation of the efficiency functionrequires a constant which depends on the geometry of the combustion chamber,turbulence intensity, the equivalence ratio of the fuel-air mixture, and so on;this constant must be prescribed at the beginning of the simulation. In otherwords, empirical knowledge is required.This thesis develops a subgrid-scale model for LES of turbulent combustion,called the dynamic thickened flamelet (DTF) model, which determines the valueof the constant from the flow conditions without any empirical input.The model is first tested in a one-dimensional laminar flame to verify the convergenceof the efficiency function to unity (no subgrid-scale flame front wrinkling).Then it is applied to multi-dimensional simulations of V-shape flamestabilized downstream of a triangular flame holder in combination with the dynamicSmagorinsky model. The results of the three-dimensional simulation arethen compared with the experimental data obtained through the experimentof the same geometry. The comparison proves the feasibility of the dynamicformulation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.