Cadres formels pour la simulation des peuplements hétérogènes de plantes en compétition pour les ressources

par Vincent Le Chevalier

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Paul-Henry Cournède et de Marc Jaeger.

Soutenue le 19-05-2010

à Châtenay-Malabry, Ecole centrale de Paris , dans le cadre de Sciences pour l'ingénieur , en partenariat avec Equipe de recherche Mathématiques Appliquées aux Systèmes (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe de Reffye.

Le jury était composé de Marc Jaeger, Paul-Henry Cournede, Jean-Pierre Müller, Eric Ramat, Jacques Gignoux.


  • Résumé

    Cette thèse prend place dans le cadre du projet DigiPlante, un effort de recherche pluridisciplinaire entre la Chine et la France sur les thèmes de modélisation, simulation et visualisation de la croissance des plantes. Le corps de la thèse concerne la simulation des interactions entre le modèle de plantes GreenLab et son environnement au sein de paysages hétérogènes. On cherche plus précisément à modéliser, simuler et visualiser l’interaction d’un ensemble de plantes avec les ressources, et en particulier avec les ressources en eau. La thèse a débouché principalement sur la conception d’une architecture de simulation et d’un modèle générique de compétition pour les ressources, et a aussi abouti à une reformulation du modèle de plantes lui-même qui ouvre de nombreuses pistes de développement.

  • Titre traduit

    Formal frameworks for the simulation of heterogenous plant populations competing for resources


  • Résumé

    This PhD is part of the Digiplant project, a multi-disciplinary effort between China and France on the topic of modelling, simulation and visualisation of plant growth. The goal of the PhD was to simulate the interactions between the GreenLab plant model and its environment in heterogenous landscapes. We especially wanted to model, simulate and visualise the interactions between plants and ressources and specifically water. The main achievements of the PhD were a simulation formalism and associated software architecture, a generic model of competition for resources, and a reformulation of the plant model which opens up many subsequent development opportunities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.