Le mouton au coeur de la Sologne, entre tradition et innovations (XVIIIe siècle-second empire)

par Bernard Heude

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Patrick Villiers.

Soutenue en 2010

à Littoral .

  • Titre traduit

    The sheep at the hearth of Sologne : Between tradition and innovations (from the 18th century to the second empire)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Au XVIIIème siècle, la pression pastorale est si forte en Sologne qu’elle contribue à la dégradation du territoire en un pays de landes marécageuses où, seule la race ovine Solognote, merveille d’adaptation à ce milieu naturel hostile, peut prospérer. A la fois spéculatif et extensif – l’un n’excluant pas l’autre – l’élevage ovin procure le principal revenu des paysans. Or, en dépit des larges débouchés extra-régionaux des produits des troupeaux, le pays est dans une misère proverbiale, où toute évolution semble vouée à l’échec par la pauvreté du sol, la faible démographie, la primauté de l’élevage des bêtes à laine et le régime foncier de la grande propriété. Néanmoins, à partir des années 1750, des innovations agropastorales majeures se succèdent. A la fin du XVIIIe siècle, apparaissent des essais d’élevage à l’anglaise, puis, sous le Premier Empire, la création de bergeries modèles où sont élevés les Mérinos par la haute noblesse. A partir des années 1830, l’introduction de races ovines anglaises, par des gentlemen-farmers passionnés de progrès, n’arrive pas non plus à remettre en cause l’élevage traditionnel. Cependant, sous le Second Empire, les nouvelles orientations sylvicoles et cynégétiques, la disparition des champais de bruyère et l’insuffisance des productions fourragères finissent par sonner le glas de l’activité pastorale ovine. Après avoir résisté à toutes les innovations, l’élevage ovin et la race Solognote n’ont plus leur place en Sologne, une contrée que certains espéraient comme « de bois et d’élevage » et qui tend vers un « pays de bois et de chasse ».

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

La Sologne : des moutons, des landes et des hommes, XVIIIe siècle-Second Empire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (718 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [675]-705. Notes bibliogr. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Maison de la Recherche en Sciences humaines. Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE HEU 2010
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Maison de la Recherche en Sciences humaines. Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE HEU 2010
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La Sologne : des moutons, des landes et des hommes, XVIIIe siècle-Second Empire
  • Dans la collection : Histoire , 1255-0000 [sic]
  • Détails : 1 vol. (358 p.)
  • Notes : Thèse ayant reçu le prix de la Fondation Xavier Bertrand, décembre 2010, décerné par l'Académie Vétérinaire de France, et a été gratifiée d'une médaille d'argent par l'Académie d'Agriculture de France, octobre 2011.
  • ISBN : 978-2-7535-2038-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 305-321. Notes bibliogr. en bas de page. Glossaire. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.