La croissance des PME : une étude dans le Nord Pas-de-Calais

par Mohamad Kenaan

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Éric Vernier et de Gérard Akrikpan Kokou Dokou.

Soutenue en 2010

à Littoral .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’explorer le concept de la croissance des entreprises. Elle est structurée en quatre chapitres tantôt théoriques, tantôt empiriques. Le premier se veut introductif. Il résume les travaux des chercheurs qui remettent en cause la théorie néoclassique de la croissance de l’entreprise. Quittant le monde de l’abstraction de cette théorie, la démarche adoptée explore, ensuite, les modèles de stades de développement de l’entreprise dans leur portée et limites. Le second chapitre fait un retour sur l’état de l’art des recherches en mettant en évidence les contributions les plus récentes sur la croissance de l’entreprise. Dans ce même mouvement, il les rattache à la diversité des courants de pensée (déterministes vs volontariste). Enfin suite à cette revue de la littérature, la démarche progresse vers une opérationnalité en exposant quatre modèles de performance et croissance des firmes. Capitalisant sur leurs limites, le troisième chapitre propose de nouvelles hypothèses et la construction d’un modèle causal. Dans cette alternative, quatre dimensions susceptibles d’influencer la croissance sont identifiées. Elles sont inhérentes au comportement du dirigeant, aux spécificités de l’entreprise, à la stratégie adoptée et à l’environnement global. Enfin, dans un premier temps, le quatrième chapitre précise les choix méthodologique et justifie la pertinence de l’utilisation de deux mesures de la croissance du chiffre d’affaires et de l’emploi. Dans un deuxième temps (section 2), il restitue les résultats de l’étude empirique permettant de rectifier le modèle causal proposé. Dans cette auto correction, deux modèles distincts sont élaborés pour prédire la croissance du chiffre d’affaires et celle de l’emploi.


  • Résumé

    This thesis will explore the concept of business growth. It is structured in four chapters sometimes theoretical, sometimes anecdotal. The first one is introductory. It summarizes the work of researchers who question the neoclassical theory of firm growth. Leaving the world of abstraction of this theory, explores the approach, then, models of development stages of the business in their scope and limitations. The second chapter is back on the state of the art research highlighting the most recent contributions on the growth of the company. In the same movement, they are connected to different schools of thought (deterministic vs. Proactive). Finally after this review of the literature, the process moves towards a operationality exposing four models of performance and growth of firms. Capitalizing on their limits, the third chapter proposes new hypotheses and the construction of a causal model. In this alternative, four dimensions that influence growth are identified. They are inherent in the behavior of the leader, the specifics of the company, the strategy and the global environment. Finally, in a first step, the fourth chapter outlines the methodological approach and justifies the appropriateness of the use of two measures of growth in turnover and employment. In a second step (section 2), it returns the results of the empirical study to rectify the causal model proposed. In this self correction, two separate models are developed to predict the growth of revenue and increased employment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.xxx-xxx. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Dunkerque, Nord). Bibliothèque. Section Lettres, sciences humaines et sociales.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.