La méthode d'embaumement cadavérique de Thiel : une révolution anatomique pour l'enseignement et la recherche médicale par la simulation en chirurgie et en anesthésiologie

par Mehdi Benkhadra

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Michel Alain Danino et de Pierre Trouilloud.

Soutenue le 18-11-2010

à Dijon, dans le cadre de École doctorale E2S Environnements, Santé, STIC (Dijon), en partenariat avec Laboratoire Motricité - Plasticité (Dijon) (laboratoire) .

Le président du jury était Claude Girard.

Le jury était composé de Emmanuel Baulot, François Lenfant, Alexandre Mignon.

Les rapporteurs étaient Antoine Drizenko, François Clergue.


  • Résumé

    La méthode de conservation des cadavres selon Walter Thiel a été publiée en 1992. Cette technique, contrairement aux techniques classiques, permet de garder au cadavre une certaine souplesse, proche du sujet vivant. Depuis sa description initiale, cette technique s’est peu développée, malgré des possibilités très intéressantes pour les cliniciens soucieux d’apprendre et de perfectionner leurs gestes médico-chirurgicaux par simulation. En effet, la simulation en médecine est en train d’apporter une révolution pédagogique afin que les étudiants n’apprennent plus directement sur le patient les gestes à potentiel iatrogène important, mais sur des simulateurs. La question soulevée par notre travail est celle de ce double paradoxe : la technique de Thiel est très intéressante mais pourtant ne se développe pas beaucoup, et d’autre part, la simulation connait un essor considérable mais ne prend pas beaucoup en compte le potentiel de l’apprentissage sur cadavres. A la lumière de plusieurs travaux explorant divers aspects de la méthode de Thiel, nous démontrerons les possibilités des cadavres conservés par cette méthode en termes d’applications cliniques pour l’enseignement et la recherche par simulation en anesthésie et en chirurgie.

  • Titre traduit

    Thiel's embalming method : a revolution for education and medical research based on simulation in surgery and anestesiology


  • Résumé

    Walter Thiel’s method for the preservation of cadavers was published in 1992. Unlike conventional preservation techniques, this method provides a spectacular lifelike flexibility. Despite of its interesting possibilities in learning and training for clinical practitioners, this technique has had a poor development around the world. Simulation represents a revolution in medical education because it allows students to train before act on real patients, particularly the situations with a high iatrogenic risk. The question raised by our work is that this double paradox: the Thiel’s method is very interesting but still not well developed, and secondly, the simulation has expanded enormously but does not take much account of the potential learning on cadavers. In several studies exploring various aspects of Thiel’s method, we will demonstrate the possibilities of cadavers preserved by this method in terms of clinical applications for teaching and research in the fields of simulation in anesthesia and surgery.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(129-[30] p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 115-126, 153 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences-Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TNSDIJON/2010/32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.