Pour une sémiotique du champ stratégique de la communication

par Eric Bertin

Thèse de doctorat en Sciences de la communication

Sous la direction de Jean-Jacques Boutaud.

Soutenue le 03-12-2010

à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon) , en partenariat avec CIMEOS (Dijon) (laboratoire) .

Le président du jury était Yves Winkin.

Le jury était composé de Yves Jeanneret.

Les rapporteurs étaient Andrea Semprini, Jacques Fontanille.


  • Résumé

    L’ambition de ce travail est de dégager une vision critique du champ de la communication et de la consommation de masse, au croisement du double parcours de recherche et de pratique professionnelle de l’auteur. L’approche sémiotique, enrichie des éclairages disciplinaires des sciences de la communication, de la stratégie, de l’interaction, de l’anthropologie, permet d’ébaucher une théorie stratégique du champ de la communication. En envisageant cette dernière comme un espace stratégique d’actualisation d’enjeux pour les actants, régi par la confrontation et la rivalité, on se donne les moyens de prendre la juste mesure de ce champ et des phénomènes qui le structurent. Cette approche croisée, unifiée par l’appareil conceptuel et méthodologique de la sémiotique greimassienne, dégage une vision globale de ce champ en prenant appui essentiellement sur trois niveaux de pertinence sémiotique, qui révèlent la cohérence et la transversalité des phénomènes de signification observés : les formes discursives, les formes stratégiques et les formes d’interaction. La vision proposée, à travers le cadre général ainsi que les différents travaux présentés, met en évidence les dysfonctionnements du modèle de communication de masse « mécaniste » fondé sur la maitrise et la programmation, et défini les bases et les conditions de l’émergence d’un nouveau modèle de communication. Ce nouveau modèle fait basculer la communication d’un pur régime de simulacres discursifs à un véritable régime d’interaction où l’articulation du cognitif et du sensible favorise la co-construction du sens par l’énonciataire dans des dispositifs communicationnels d’un nouveau genre. Ce travail est enfin une mise à l’épreuve et un questionnement sur les apports de la praxis sémiotique à la construction d’un champ de la communication pertinent et opératoire. On y montre ainsi qu’elle n’est pas seulement un outil d’analyse mais une méthode d’aide à la génération des formes signifiantes et stratégiques. Enfin, dans un incessant va-et-vient entre le particulier et le général, elle rend possible l’intégration des formes sémiotiques en circulation dans des schématisations plus vastes qui font apparaitre l’architecture des grands phénomènes de signification à l’œuvre dans ce champ.

  • Titre traduit

    For a semiotic approach of the strategic field of communication


  • Résumé

    The purpose of this work is to highlight a critical view on communication field and mass consumption, at the crossroad of a double path bridging academic research and professional practice of the author. The semiotics approach, enriched with the light of disciplines like communication sciences, strategy, interaction, anthropology, enables to draft a theory of strategy in the communication field. By considering the latter as a strategic space of actualization of stakes for the actants, ruled by confrontation and rivalry, we bring ourselves the opportunity to consider this field and the phenomenon that are structuring it at its right level. This multiple approach unified by the conceptual and methodological background of semiotics brings out a global vision of this field by essentially leaning on three levels of semiotic relevance, that are revealing coherency and transversality of signification phenomenon observed : discursive forms, strategic forms et interaction forms. The proposed vision, through the general frame and diverse works presented, is highlighting malfunctionings of “mechanical” mass communication model based on control and programmation and is defining the basis and conditions of an emerging new communication model. This new model is making communication switching from a pure system of discursive simulacrum to a true system of interaction where the combination of cognitive and sensitive rationality enables co-construction of meaning by enunciate in communicational systems of a new kind. Finally this work putting to the test and questioning what semiotic praxis is bringing to the building of a relevant and operative communciation field. We show there that semiotics not only is a tool of analysis but a method supporting signifying and strategic forms generation. Then through permanent back and forth between particular and general semiotic approach is making possible the integration of circulating semiotic forms in broader schemes that are revealing the architecture of main signification phenomenon structuring this field.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.