Animaux domestiques et faunes sauvages en territoire Arverne (Vème avant JC - 1er siècle après JC)

par Sylvain Foucras

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Patrice Méniel.

Soutenue le 06-01-2010

à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon ; 2007-2016) , en partenariat avec Archéologie, terre, histoire, sociétés (ARTEHIS) (Dijon) (laboratoire) , Archeologie, Terre, Histoire, Sociétés (ARTeHIS) (laboratoire) et de Archeologie, Terre, Histoire, Sociétés (ARTeHIS) (laboratoire) .

Le président du jury était Claude Mordant.

Le jury était composé de Ginette Auxiette, Louis Chaix.

Les rapporteurs étaient Marie-Pierre Horard-Herbin, Matthieu Poux.


  • Résumé

    L’étude présentée se fonde sur l’examen de plus de 160 000 ossements animaux provenant de 23 occupations du second âge du Fer de la région Auvergne. Ces ensembles, qui représentent différents contextes archéologiques (fermes, habitat aristocratique, agglomérations, oppida, zones cultuelles et funéraires), permettent ainsi d’aborder les problématiques propres à l’élevage des animaux et à l’utilisation qu’il en est faite dans la sphère domestique, artisanale et sacrée, par l’analyse des mobiliers archéologiques. Cette étude a pour objectif de rendre compte de l’implication de l’animal dans le fonctionnement de la société gauloise.Ce travail s’est attaché à replacer les données dans leur contexte chronologique, celui de la Gaule laténienne et augustéenne (entre le Ve s. av. J.-C. et le Ier s. de notre ère), et géographique, le territoire des Arvernes ; tout particulièrement le bassin de Clermont-Ferrand et la Grande Limagne d’Auvergne.

  • Titre traduit

    Domestic animals and wild fauna in the Arverni territory (5th century BC - Ist century AD)


  • Résumé

    This thesis is based upon the study of 160 000 animal bones issued from 23 late iron-age sites excavated in the Auvergne region of central France. The assemblages represent different types of archaeological contexts (farms, aristocratic settlements, agglomerations, oppida, religious/ritual zones and funeral areas) which enable us to study their role in the domestic, craft and sacrificial spheres. The aim of this thesis is to show the implications of animal use within the Gallic society.This thorough study also replaces the data into the chronological context of Gaul between the LaTèneien and Augustian periods, and the geographical territory of the Clermont-Ferrand Basin in the Limagne plain of the Auvergne.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Animaux domestiques et faunes sauvages en territoire arverne : (Ve s. av. J.-C. - Ier s. ap. J.-C.)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Animaux domestiques et faunes sauvages en territoire arverne : (Ve s. av. J.-C. - Ier s. ap. J.-C.)
  • Détails : 1 vol. (286 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 257-281. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.