Actionnariat salarié et création de valeur dans le cadre d'une gouvernance actionnariale et partenariale : application au contexte français

par Riadh Garfatta

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Philippe Desbrières et de Mohamed Tahar Rajhi.

Le président du jury était Gérard Charreaux.

Le jury était composé de Hedi Trabelsi.

Les rapporteurs étaient Faouzi Jilani, Nicolas Aubert.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de démêler la nature de la relation entre « actionnariat salarié » et « création de valeur », dans le cadre de la gouvernance actionnariale et partenariale. Les principaux résultats dégagés montrent que la relation entre « actionnariat salarié » et « création de valeur actionnariale » est curvilinéaire prenant la forme de U-inversé : elle est positive pour des niveaux faibles d’actionnariat salarié et négative si le pourcentage de droits de vote revenant aux salariés dépasse 3%. Aussi, un effet positif de l’ « actionnariat salarié » sur la « part de la valeur créée allouée aux salariés » est constaté, et ce uniquement pour un actionnariat salarié significatif. Au dessous du taux de 3%, le pourcentage du capital et le pourcentage des droits de vote détenus par les salariés ne montrent aucune influence significative. Quant à l’étude de l’influence de certains mécanismes de contrôle sur la relation étudiée, les principaux résultats dégagés se résument comme suit : Au-delà du seuil stratégique légal de 33%, la concentration du capital semble avoir un effet de modération positif sur la relation actionnariat salarié - création de valeur actionnariale et la relation actionnariat salarié - part de la valeur créée allouée aux salariés. La propriété managériale, si elle dépasse le seuil stratégique légal de 33%, semble modérer négativement la relation actionnariat salarié - création de valeur actionnariale et positivement la relation actionnariat salarié - part de la valeur créée allouée aux salariés. La participation de salariés actionnaires au conseil modère négativement la relation entre « actionnariat salarié » et « création de valeur actionnariale » ; alors qu’elle modère positivement la relation entre « actionnariat salarié » et « part de la valeur créée allouée aux salariés ».

  • Titre traduit

    Employee stock ownership and value creation in shareholders and stockholders governance frameworks : the French case


  • Résumé

    The present thesis investigates the nature of relationship between the employee stock ownership and the wealth creation, in the framework of the shareholder governance and the stakeholder governance. Results indicate a non linear relation between both the employee stock ownership and the shareholder value creation taking an inversed-U form. In fact, a positive relation associates these variables for low levels of employee stock ownership. Starting from a level of 3%, the relation became negative. Results notice also a positive impact of employee stock ownership plan on the share of value allocated to employees when the percentage of employee stock ownership is significant. Under than 3% the employee stock ownership and the voting rights held by the employees presents a non significant impact. The principal results on the influence of certain mechanisms of control on the studied relationship between the employee stock ownership plan and the wealth creation are summarized as follows : Beyond the legal strategic level of 33%, the concentration of capital seems to have a positive moderating effect on the relation employee stock ownership plan – shareholder wealth creation and the relation employee stock ownership plan - share of the wealth allocated to the employees. The management ownership if exceeds the legal strategic level of 33% seems to exert a negative moderating effect on the relation between employee stock ownership and shareholder wealth creation but a positive one on the relation between the employee stock ownership and the share of the wealth allocated to the employees. The presence of the employees’ shareholder in the board of directors moderates negatively the relationship between the employee stock ownership plan and the shareholder wealth creation and positively that between the employee stock ownership plan and the share of the wealth allocated to the employees.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.