Sparse coding for machine learning, image processing and computer vision

par Julien Mairal

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Francis Bach et de Jean Ponce.

Le jury était composé de Éric Moulines, Guillermo Sapiro, Jean-Philippe Vert.

Les rapporteurs étaient Stéphane Mallat, Bruno A. Olshausen.

  • Titre traduit

    Représentations parcimonieuses en apprentissage statistique, traitement d’image et vision par ordinateur


  • Résumé

    Nous étudions dans cette thèse une représentation particulière de signaux fondée sur une méthode d’apprentissage statistique, qui consiste à modéliser des données comme combinaisons linéaires de quelques éléments d’un dictionnaire appris. Ceci peut être vu comme une extension du cadre classique des ondelettes, dont le but est de construire de tels dictionnaires (souvent des bases orthonormales) qui sont adaptés aux signaux naturels. Un succès important de cette approche a été sa capacité à modéliser des imagettes, et la performance des méthodes de débruitage d’images fondées sur elle. Nous traitons plusieurs questions ouvertes, qui sont reliées à ce cadre : Comment apprendre efficacement un dictionnaire ? Comment enrichir ce modèle en ajoutant une structure sous-jacente au dictionnaire ? Est-il possible d’améliorer les méthodes actuelles de traitement d’image fondées sur cette approche ? Comment doit-on apprendre le dictionnaire lorsque celui-ci est utilisé pour une tâche autre que la reconstruction de signaux ? Y a-t-il des applications intéressantes de cette méthode en vision par ordinateur ? Nous répondons à ces questions, avec un point de vue multidisciplinaire, en empruntant des outils d’apprentissage statistique, d’optimisation convexe et stochastique, de traitement des signaux et des images, de vison par ordinateur, mais aussi d'optimisation sur des graphes.


  • Résumé

    We study in this thesis a particular machine learning approach to represent signals that that consists of modelling data as linear combinations of a few elements from a learned dictionary. It can be viewed as an extension of the classical wavelet framework, whose goal is to design such dictionaries (often orthonormal basis) that are adapted to natural signals. An important success of dictionary learning methods has been their ability to model natural image patches and the performance of image denoising algorithms that it has yielded. We address several open questions related to this framework: How to efficiently optimize the dictionary? How can the model be enriched by adding a structure to the dictionary? Can current image processing tools based on this method be further improved? How should one learn the dictionary when it is used for a different task than signal reconstruction? How can it be used for solving computer vision problems? We answer these questions with a multidisciplinarity approach, using tools from statistical machine learning, convex and stochastic optimization, image and signal processing, computer vision, but also optimization on graphs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.